1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Dossiers du jeu vidéo
  4. >
    MSI 2018 : Retour sur la compétition mondiale de League of Legends

MSI 2018 : Retour sur la compétition mondiale de League of Legends

Par Eva Martinello - publié le

Une compétition internationale de plus pour O'Gaming

Nous ne pouvions pas passer à côté d'un aparté sur l'ambiance au Zénith. Tout simplement car le public français est connu, même au-delà de l'eSport, pour son dynamisme et son énergie. Cette année encore, le public du Zénith a fait honneur à sa réputation, et l'animation de l'équipe d'O'Gaming y est pour beaucoup. Cette dernière fédère une communauté solide sur League of Legends depuis la sortie du jeu de Riot Games.

Le Zénith était d'ailleurs une salle symbolique pour eux, puisque quatre ans plus tôt, ce même lieu avait vibré avec la même ferveur pour les All-Stars dans une époque toute différente pour l'eSport, qui était beaucoup moins développé qu'aujourd'hui. Selon notre interview de Chips, cet événement avait été une étape essentielle dans la démocratisation de l'eSport en France. Et comme nous sommes nostalgiques, voici une vidéo du replay de la dernière partie des All-Stars de 2014 (avec des T-shirts à l'effigie de Darien dans le fond...).

La déferlante de l'Empire Céleste

L'attrait des fans chinois pour le tournoi international, qui se déroulait à l'autre bout du monde, était sans pareille en France. Le parterre du Zénith était à moitié rempli par ces fans, dont une partie étaient venus tout droit de Chine pour soutenir l'équipe qui représentait leur région : RNG. Et les joueurs étaient accueillis comme des stars. 

Mais le tournoi a aussi été largement suivi dans leur pays d'origine. Selon Esports Charts, l'audience du match de finale du MSI a dépassé tous les records, avec un total de 127 millions de spectateurs ! Parmi cette audience, 126 millions seraient des spectateurs chinois, ce qui représenterait 9% de la population totale... un chiffre qui soulève beaucoup de questions sur sa véracité, le chiffre semblant démesuré. D'un autre côté, des expatriés chinois ont affirmé que la hype était inimaginable dans le pays au moment de la victoire de RNG. Pour donner un exemple, voici une vidéo de la réaction d'étudiants sur un campus en Chine

Crédit : Kévin Hatterer (@DroidXAce)

Qui est le cosplayer d'Alistar Moo Cow ? 

Ce cosplayer sillonne les événements français sur la scène League of Legends, et s'est très vite fait reconnaître par son costume, mais aussi par son talent pour animer la foule autour de lui. Ingénieur informaticien de profession, il enfile son kigurumi pour les compétitions. Gameblog a mené son enquête en suivant un son de cloche. Littéralement.

À la base, c'était pour Noi que j'ai fait le costume Alistar.

Gameblog : D'où t'es venue ton idée de cosplay-kigurumi ?

Abraham Kindo : À la base, c'est une grande plaisanterie ! Je suis Chips & Noi depuis la saison 3. L'année dernière, je regardais les LCK (ligue coréenne) et il y avait Wolf, chez les SKT T1, qui jouait Alistar. Sur la plupart des parties, il jouait avec le skin Moo Cow (skin Meumeu pour les intimes), alors qu'il pouvait jouer son skin d'équipe SKT T1. 
Noi a juste fait la remarque, à un moment, qu'il devait beaucoup aimer ce skin et a proposé que quelqu'un fasse son propre cosplay ! C'était un peu avant les LCS à Bercy. Je me suis dit qu'on serait plusieurs personnes à le faire. Alors je l'ai fait... et en fait, j'étais tout seul à l'avoir fait.

Pendant que nous l'interviewons, des personnes attendent leur photo avec lui et Sjokz passe le saluer. Quand même.

Sjokz te reconnaît aussi ?

Oui, c'est d'ailleurs elle qui m'a montré en premier au public : elle est la première à m'avoir affiché sur Twitter. A Bercy, quand on attendait dans la file, je m'étais mis à taper avec ma cloche pour mettre l'ambiance : elle m'avait filmé et l'avait tweeté, tout simplement. Ensuite, il s'est passé la même chose une fois qu'on était entrés dans la salle et j'ai pris beaucoup de photos. Là, j'en prends beaucoup aussi, surtout avec des spectateurs chinois... ils aiment beaucoup mon costume, apparemment !

Que pense-tu du MSI pour l'instant ?

C'est énorme, mais il y a moins d'ambiance qu'à Bercy. En même temps, le Zénith accueille moins de monde, et il y a peut-être plus d'étrangers ; eux ne comprennent pas tous les chants typiquement français, et le public asiatique est plus réservé.  

Et côté compétition, tu es satisfait ?

Complètement ! Je suis émerveillé à chaque fois que je reviens. À Bercy, j'étais très loin des joueurs mais comme le Zénith est plus petit, j'ai pu taper dans la main des joueurs quand ils sont arrivés. Pareil pour les photos des équipes, je n'avais pas pu en prendre aux LCS ! Pour les prochains événements, je compte bien revenir, toujours avec le même costume.

Le circuit régulier de League of Legends reprendra mi-juin, avec le Summer Split !

 

La rédaction vous recommande

1 commentaire
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (1)