1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    PS5 : Le lancement met les boutiques en ligne à genoux

PS5 : Le lancement met les boutiques en ligne à genoux

Par Gianni Molinaro - publié le
×

Ce jeudi 19 novembre 2020, la PlayStation 5 est officiellement disponible en France. Du moins, c'est ce que Sony et les heureux possesseurs de la machine se plaisent à transmettre. Pour le consommateur lambda et les sites marchands, c'est une autre affaire.


À voir aussi : PS5 Standard-Digital Edition, Xbox Series X-S : Le premier découpage des ventes au Japon


Personne n'a été épargné. Pages surchargées, erreurs en pagaille, obligation de créer des files d'attente : toutes les enseignes qui étaient supposées avoir de nouveaux stocks de PS5 pour le jour de son lancement ont connu les mêmes mésaventures.

Depuis ce matin, parce qu'il est impossible de se rendre physiquement en magasin spécialisé et que les rayons considérés comme non-essentiels sont fermés en ces temps de reconfinement, chaque site d'e-commerce est devenu Fort Alamo, pris d'assaut par des milliers d'acheteurs potentiels, incapable de faire face à une affluence inattendue, que même les spécialistes des bons plans n'ont pas anticipé.

Tu quoque Amazon

Cultura, Leclerc, Boulanger ou encore Cdiscount ont eu des hoquets, se sont mis en maintenance ou ont instauré des files d'attente. En milieu de matinée, Auchan présentait un compteur de plus de 70.000 personnes à faire patienter ! La Fnac a même mis un Tetris éphémère en place pour faire passer le temps...

Plus surprenant, et preuve que la demande dépasse l'entendement : même le géant Amazon, qui avait des exemplaires en vente entre 13h00 et 14h00 a vacillé en quelques secondes. Voilà qui rappellerait, à l'échelle virtuelle, le lancement de la PS2 au Virgin Megastore des Champs Élysées, le 24 novembre 2000.

Pour les joueurs, l'expérience est amère. Plusieurs minutes à rafraîchir une page dans l'espoir de pouvoir placer l'article dans son panier avant qu'un message d'erreur ne vienne tout gâcher. Après des précommandes express en septembre (ne garantissant même pas une réception le jour J ou même dans un délai proche, comme doit le concéder Micromania), les chances d'avoir la console de Nouvelle Génération, proposée avec un lecteur physique à 499 euros ou sans à 399 euros, avant l'année prochaine s'amenuisent. Au moment où sont écrites ces lignes, quelques sursauts sont encore perceptibles. Mais à peine rendu sur la page voulue que l'espoir s'évanouit presque instantanément.

En mars... ça repart ?

Nos confrères du Figaro ont eu l'occasion de s'entretenir avec Jim Ryan, patron de la branche PlayStation. Ce dernier leur a confié que du réapprovisionnement était à prévoir d'ici Noël mais que la situation, toujours très impactée par la crise sanitaire, restera difficile jusqu'en mars, au mieux.

Bref, à moins d'être particulièrement chanceux, ou alors très fortuné et très pressé, parce que non, tout le monde n'en a pas acheté une pour sa "consommation personnelle", ça sent le sapin pour votre envie immédiate de Next-Gen et Noël. Les autres, qui l'avez, bravo, on vous jalouse mais on vous aime quand même.

La rédaction vous recommande

21 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (21)