1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    Coronavirus : Nintendo estime les pires conséquences potentielles de la crise

Coronavirus : Nintendo estime les pires conséquences potentielles de la crise

Par Romain Mahut - publié le
Image

Même si les entreprises du jeu vidéo ont pu, grâce aux différentes mesures de confinement et de distanciation sociale, bénéficier de la pandémie de COVID-19, elles ne sont pas immunisées aux conséquences potentiellement néfastes de cette dernière pour autant. Nintendo en a conscience et se veut prudent.


À lire aussi : Une fuite révèle pourquoi Nintendo a choisi les codes amis


En parallèle à la présentation de ses derniers résultats financiers et des chiffres de ventes de ses jeux et consoles, Nintendo a également évoqué la crise sanitaire qui frappe actuellement la planète entière.

D'après les estimations du constructeur nippon, les conséquences de la pandémie de coronavirus sur son activité pourraient être nombreuses et certaines d'entre elles sont encore inconnues à l'heure actuelle.

Nintendo joue en tout cas la prudence en évoquant systématiquement le pire des cas tout en précisant qu'il n'est pas garanti que les choses se passent ainsi. En matière de production de consoles, le géant nippon présente les choses ainsi :

Il apparaît que les retards dans la production et les livraisons rentrent dans l'ordre progressivement. Nous pourrions cependant être affectés si des problèmes d'approvisionnement en composants nécessaires persistent. De plus, si l'impact du COVID-19 se prolonge ou s'aggrave davantage, cela pourrait perturber l'approvisionnement (des revendeurs) en produits.

Du côté du développement de jeux, là encore, Nintendo évoque le pire :

Si les effets du COVID-19 perdurent ou s'aggravent davantage, les calendriers de développement pourraient être bouleversés à cause de la différence d'environnement de développement entre le fait de travailler depuis la maison et le fait de travailler depuis le bureau. Nous nous attendons à ce que l'impact sur les filiales à l'étranger et les sociétés affiliées à Nintendo en matière de développement soit encore plus difficile à prédire que l'impact au Japon. Par conséquent, nous ne pourrons peut-être pas sortir les produits Nintendo et lancer de nouveaux services aux dates prévues. Cette situation s'applique également à d'autres éditeurs de logiciels. Il se pourrait donc que nous ne puissions pas proposer comme prévu du contenu de jeu sur les plates-formes Nintendo.

En ce qui concerne les ventes de produits Nintendo, la firme de Shuntaro Furukawa évoque logiquement la perturbation des ventes de produits physiques à cause des diverses mesures de confinement ou de limitation des déplacements prises à travers le monde. Mais le plus étonnant, c'est qu'il envisage même une impossibilité du maintien de ses services en ligne. Là encore, il est question du "pire des cas" :

Il existe une possibilité que les services offerts via notre réseau soient suspendus si nous n'étions plus capables de maintenir la stabilité de nos systèmes de gestion du réseau. Au milieu de tout ce pessimisme prévoyant, Nintendo se veut malgré tout confiant. Le constructeur estime en effet que ses jeux actuellement en développement ne seront pas retardés par la crise actuelle :

Pour ce qui est de l'impact du COVID-19 sur nos projections financières, les volumes de production et de ventes pourraient diminuer pendant un certain laps de temps mais nous nous attendons à ce que la production et les ventes parviennent à satisfaire la demande tout au long de cette année (fiscale), et à ce que nous soyons capables de sortir comme prévu les logiciels de jeu.

Si Nintendo tient à garder à l'esprit les pires cas de figure, il n'est donc pas totalement défaitiste. À noter au passage que la firme n'a pour l'instant pas annoncé la sortie de jeux Switch First Party après juin.

D'après de récentes rumeurs, la société basée à Kyoto prévoit, entre autres, de commercialiser des versions Switch de plusieurs jeux Super Mario.

La rédaction vous recommande

4 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (4)