>
>
Final Fantasy VII Remake : Pour le scénariste, il n'y a aura "plus beaucoup de place pour l'imagination"

Final Fantasy VII Remake : Pour le scénariste, il n'y a aura "plus beaucoup de place pour l'imagination"

Par Thomas Pillon - publié le
Image

Ce n'est pas faute de le répéter depuis son annonce aussi avancée que tonitruante lors de l'E3  de tous les possibles : au-delà de sa célébrité et de son design résolument plus sombre, Final Fantasy VII Remake va nécessairement devoir nous raconter autre chose que l'histoire originale que nous connaissons tous pour nous surprendre...


À voir aussi : PS5 : Final Fantasy XIV officiellement en développement [MAJ]


Et si le sympathique producteur Yoshinori Kitase nous avait déjà expliqué avoir tenu compte de l'univers étendu de Final Fantasy VII et de la Compilation sortie a posteriori pour enrichir le propos de cette refonte ô combien attendue, c'est cette fois le scénariste Kazushige Nojima, déjà à l'oeuvre sur l'original de 1997, qui prend la parole sur le site officiel de Square Enix : 

J'ai pu découvrir le design de Cloud au début du développement de Final Fantasy VII Remake : ce n'était plus le personnage qu'il était avant Advent Children, avec une certaine bonté qui en émane. Au contraire, c'était un jeune homme saillant, avec de l'agressivité dans le regard. Voilà donc le Cloud que je devais raconter.

J'ai donc revisité les expériences auxquelles il avait pu être confronté dans sa vie jusqu'à son recrutement par Avalanche, et leur impact sur sa personnalité. J'ai imaginé la scène de Midgar et essayé de comprendre ses réactions, et j'ai écrit de nouveaux dialogues pour Cloud.

Il faut dire qu'entre les amas de polygones aliasés du jeu culte de la PlayStation et l'ambiance steampunk assez sombre qui émane des quelques séquences que nous avons déjà pu découvrir lors des différentes présentations du jeu, il y a comme qui dirait un gouffre en termes d'ambiance.

Mais on ne l'a fait pas à Nojima, qui en a évidemment tenu compte : 

C'était un exercice passionnant de faire souffler un vent nouveau sur Final Fantasy VII, mais en même temps, j'avais peur. Le style du jeu original était cartoonesque, stylisé, et l'histoire demandait aux joueurs de faire preuve d'imagination pour combler certaines portions de l'intrigue qui n'étaient pas directement racontées.

Dans Final Fantasy VII Remake, il n'y aura plus beaucoup de place pour l'imagination, et cela changera sûrement le ressenti vis-à-vis de l'histoire.

Ceux qui sont familiers du scénario original ne sauront peut-être pas comment le prendre, [...] mais je pense également qu'il sera ainsi possible de sentir une plus grande connexion avec le personnage.

Voilà qui donne envie de découvrir comment la lutte d'Avalanche pour faire tomber la Shinra va nous être racontée, n'est-ce pas ? Quant à Don Corneo...

Final Fantasy VII Remake arrive le 3 mars 2020 sur PlayStation 4.

Que pensez-vous des choix scénaristiques évoqués par Kazushige Nojima ? Auriez-vous préféré retrouver l'ambiance plus légère du jeu original ? Vous attendez-vous à être surpris ? Faites-nous part de vos avis révisés dans les commentaires ci-dessous

La rédaction vous recommande

4 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (4)