>
>
Playtonic dément son rachat par Microsoft et ne travaille pas sur un nouveau Banjo & Kazooie

Playtonic dément son rachat par Microsoft et ne travaille pas sur un nouveau Banjo & Kazooie

Par Thomas Pillon - publié le
Image

Si un vent de rachat semble depuis quelques mois souffler sur l'industrie qui nous rassemble ici chaque jour, il existe tout de même encore ici ou là un village gaulois, qui résiste encore et toujours à l'envahisseur, voire aux rumeurs tout aussi insistantes. 


À voir aussi : TEST de Yooka Laylee and the Impossible Lair : La perle Rare sauce Donkey Kong


C'est notamment le cas du jeune studio Playtonic Games, fondé à Derby en 2014, et qui nous a récemment permis de nous remémorer la bonne époque des Donkey Kong Country grâce à Yooka-Laylee and the Impossible Lair.

Mais ces derniers jours, l'entreprise comptant 10 employés a fait face à de persistantes rumeurs évoquant un potentiel rachat par l'ogre Microsoft, suite à un simple tweet de l'artiste Ed Bryan récemment recruté, qui faisait apparaître un sac estampillé du logo de la firme de Redmond.

Ajoutez à cet emballement la mention d'un "jeu que nous avons toujours pensé être n°1" sur le profil Linked In du fondateur Gavin Price et ça y est : Playtonic se faisait racheter par Microsoft pour développer un nouvel épisode la série Banjo & Kazooie.

Sauf que comme le chantaient justement Bruno et Didier, tout n'est pas si facile, et les britanniques ont tenu à clarifier la situation devant cet emballement soudain

Nous souhaitions tordre le cou à la spéculation qui est en train de faire exploser nos mentions. Nous n'aimons pas être porteurs de mauvaises nouvelles, mais nous avons pensé qu'il était plus simple de nous exprimer sur le sujet : nous ne travaillons pas sur un nouveau jeu Banjo & Kazooie, et nous restons un studio indépendant.

Bien que nous aimerions retravailler avec l'ours et l'oiseau, la balle n'est pas dans notre camp. Ceci étant dit, nous souhaitons continuer à progresser en tant que studio, en accumulant de l'expérience, et en créant de nouveaux personnages et aventures qui vous plairont.

Nous sommes désolés de vous l'apprendre si ce n'est pas ce que vous attendiez de nous. Au départ, nous trouvions l'affaire amusante, mais il n'aurait pas été juste de ne pas clarifier la situation.

Que cela vous fasse plaisir ou non, Playtonic ne fera donc pour l'instant pas partie des nombreux studios rachetés un à un par Microsoft afin de lever une armée destinée à alimenter la prochaine génération de consoles Xbox.

"Désolé", comme le disait la marionnette de Michel Denisot. 

La rédaction vous recommande

1 commentaire
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (1)