>
>
TEST du clavier gaming Razer Huntsman : À la vitesse de la lumière

TEST du clavier gaming Razer Huntsman : À la vitesse de la lumière

Par Vincent Elmer-Haerrig - publié le
×
vidéo : Le système opto mécanique Razer présenté en vidéo
vidéo : Le clavier Huntsman se présente en vidéo

Choisir son matériel de joueur, c'est un peu comme choisir son équipe de foot. Une fois que c'est fait, on essaie d'avoir un ensemble cohérent. C'est plus esthétique, plus classe. Dans la catégorie des claviers, Razer propose son nouvel attaquant. Il est sensé être aussi rapide que la lumière. Nous a-t-il ébloui ?

On trouve de tout et pour tous les goûts en matière de clavier. Des membranes pour ceux qui aiment le silence, du cherry pour les systèmes les plus classiques, des claviers ultra-complets avec des touches multimédia et gaming, des prises USB en relais... Le Huntsman se situe clairement du côté gamer avec ses touches d'action très sonores, mais en restant du côté sobre de la Force avec une connectique filaire.

Et la lumière fut

La grosse "nouveauté", c'est l'utilisation d'un principe qui devrait à la fois assurer des performances optimales et une longévité améliorée. L'activation d'une commande est en effet ici basée sur le principe de transmission lumineuse. En position haute, le signal lumineux est coupé. Lorsque celle-ci est enfoncée, le capteur reçoit le signal et la commande est transmise. Les switchs sont donc maintenant opto-mécaniques.

Sur le Huntsman, de notre test, ce sont des touches clicky qui sont montées (on peut également l'avoir en version "soft"), on imprime donc une pression limite à la touche avant que le "clic" ne figure son activation réelle. Il n'y a pas de point contact métallique physique et moins d'effet rebond lorsqu'on relâche une touche. La force à appliquer est de 40 à 45g  et donc un peu en dessous de la moyenne sur un clavier classique. Le bébé de Razer est donc très réactif. Il est également agréable au toucher, puisque toutes les touches sont stabilisées. L'exemple le plus parlant pour illustrer ce propos est la parfaite rectitude de la barre espace, quel que soit l'endroit ou vous placez vos doigts.

Cependant, même s'il est très agréable en frappe classique, le Huntsman n'est pas fait pour cela. Si sa configuration est bien AZERTY et donc française dans la disposition des touches, le marquage des ponctuations est inversé par rapport aux cartographies dont nous avons le plus l'habitude. Ainsi, la virgule est placée comme une apostrophe et le pont d'interrogation est juste en dessous. Loin d'être rédhibitoire, mais un peu déstabilisant pour les dactylos.

La base

Bien entendu, vous disposez du rétroéclairage Chroma et donc d'une palette de couleurs aussi large que celle que nous propose mère nature en cette période automnale. Le tout se pilote avec le logiciel maison : Synapse. Vous en aurez également besoin pour les macros que vous pouvez programmer et sauvegarder dans votre clavier.

La garantie proposée est de deux ans et la longévité des touches est théoriquement doublée avec le nouveau système opto-mécanique. Il passerait ainsi de 50 à 100 millions de frappes. Bien entendu, nous ne pouvons nous prononcer sur ce point sur une période d'essai aussi courte, mais la théorie et la logique iraient effectivement en ce sens. Razer aurait peut être mieux fait de doubler également la durée de sa garantie pour enfoncer le clou. Dommage de ne pas assumer le propos de cette façon !

Puisqu'avoir un clavier c'est aussi avoir un bel objet sur son bureau, vous avez quelques choix esthétiques à faire à l'achat du Hunstman. Ce dernier est disponible en version Elite (avec un repose poignet et des touches spécifiques multimédia), mais aussi en trois coloris différents ; Classic Black, Quartz Pink, et Mercury White. En clair, noir, rose ou gris.

Le Hunstman nous a fait une belle impression. Il est la la fois sobre et bien fini ce qui lui confère une certaine élégance. Cette finesse est illustrée par exemple par la localisation des LED d'état juste au dessus des touches fléchées. Cela permet d'utiliser un espace généralement laissé vacant sans augmenter la taille du clavier sur sa zone supérieure.

Si vous décidez d'en faite l'achat, choisissez bien votre plateforme ! Le prix annoncé ci-dessous dans le résumé est le plus bas que nous ayons trouvé alors que Razer l'affiche à 160€ et qu'on le trouve aussi à ce tarif étrange. Une telle différence de prix est pour le moins surprenante. Soyez vigilants !

x x x x x
    EN RÉSUMÉ    
   

LA LUMIÈRE NE FAIT PAS TOUT !

La lumière ne fait pas tout, mais cela ne veut pas dire que le Hunstman est un gadget ! Même s'il ne mettait pas en avant son nouveau système d'actuation, il serait intéressant. Le feeling est excellent, il est extrêmement réactif et agréable en utilisation gaming. Il est également compact et si vous aimez les ambiances zen devant le moniteur, il ira très ben sur votre bureau. En revanche, ayez pitié de vos voisins si vous en avez et ne leur imposez pas de longues séances d'écriture avec un clavier aussi "clicky" que celui-ci. Le Huntsman est fait pour la chasse. La chasse aux high scores.

   
x x x xxxx x x x
     ON A AIMÉ :    ON N'A PAS AIMÉ :    
   
  • Une belle finition.
  • Un clavier globalement compact.
  • La position judicieuse des LED d'état.
  • Les sensations au bout des doigts.
  • Les trois positions de relevage.
  • Un prix contenu.
 
  • Vraiment très bruyant.
   
x x x x x
    FICHE TECHNIQUE :    
   
  • Prix : 90€ (novembre 2019)
  • Connectique : USB, câble
  • Poids : 862g
  • Anti Ghosting : 10 touches
  • Compatibilité : Xbox One et PC
  • Où acheter ? : Fnac et Amazon
   
         

Galerie photo - 9 images (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande