>
>
Le Youtubeur n°1, PewDiePie, est maintenant censuré en Chine

Le Youtubeur n°1, PewDiePie, est maintenant censuré en Chine

Par Eva Martinello - publié le
Image

Dans une vidéo, PewDiePie a révélé que son contenu était désormais totalement censuré en Chine : quand il cherche son nom sur le moteur de recherche chinois, aucun résultat n'apparaît. Cela fait suite à des blagues qu'il a faites sur Hong Kong.


À voir aussi : Le ZEvent récolte plus de 3 millions d'euros pour l'Institut Pasteur 


Le monde du gaming n'en finit plus avec la controverse sur Hong Kong lancée par Blizzard (et la NBA au passage) et le joueur professionnel de Hearthstone, Blitzchung.

Cette fois, elle implique le célèbre Felix "PewDiePie" Kjellberg, le YouTuber le plus populaire au monde, avec plus de 100 millions d'abonnés.

Ce dernier a publiquement fait des blagues sur la controverse avec Hong Kong (manifestations contre les empiétements du gouvernement chinois) et a apparemment été blacklisté aussitôt par le système de censure chinois.

Cela n'est pas surprenant, après que le DJ mondialement connu Zedd a été lui aussi censuré en Chine, mais aussi interdit d'y voyager : il ne pourra plus obtenir de visa de voyage dans le pays. Et cela est seulement dû à un tweet, où il parlait d'un épisode de South Park qui critiquait le gouvernement chinois... Mais bien d'autres domaines ont été touchés par cette censure, comme celui du sport où le general manager des Houston Rockets, en NBA, a dû revenir sur ses propos après avoir soutenu publiquement le mouvement de la Libération de Hong Kong.

Du côté de Blizzard, la controverse semble être un peu retombée, mais des mouvements de contestation se sont certainement déjà lancés pour s'exprimer à la BlizzCon, qui commencera le 1er novembre prochain. Malgré une excuse à demi-mot d'Allen Brack, président de Blizzard, la communauté a mal réagi aux sanctions sévères contre le joueur ayant soutenu publiquement Hong Kong.

La rédaction vous recommande

4 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (4)