>
>
Devolver ne voit pas Steam comme le grand méchant face à l'Epic Games Store

Devolver ne voit pas Steam comme le grand méchant face à l'Epic Games Store

Par Gianni Molinaro - publié le
Image

S'il est un sujet qui provoque des remous, c'est bien celui de l'arrivée de l'Epic Games Store dans la bataille des stores en ligne. Chez l'éditeur indépendant Devolver, on n'a envie d'y réfléchir...


À voir aussi : PS5 / Scarlett : Devolver se réjouit de leur arrivée, mais pas pour leurs capacités


Au cours de la PAX Australia, nos confrères de Gamespot ont discuté avec Graeme Struthers, un des fondateurs de Devolver. Il a été question des revenus, davantage en faveur des développeurs et éditeurs sur l'Epic Games Store (88%) par rapport au mastodonte Steam (70%).

Et alors que la boutique de Valve pourrait être dépeinte comme vilaine, il a envie d'un peu de réflexion.

Je pense que la conversation devrait être réinitialisée.

Défendant la transparence et l'exactitude des revenus partagés avec Steam, il rappelle que Devolver doit une bonne partie de sa popularité à cette plateforme de distribution, qui a en outre une ancienneté et une expérience à faire valoir. Pour lui, la comparaison n'a pas lieu d'être.

Steam a investi je ne sais combien de centaines de millions de dollars dans sa plateforme. Epic doit encore le faire. Je ne dis pas qu'ils ne le feront pas, cela devrait être le cas. Reste qu'en termes de fonctionnalités et d'outils pour les développeurs, il y a encore du chemin. Mais la compétition a du bon.

Enfin, il n'est pas d'accord face au tollé que peuvent provoquer les exclusivités :

Je joue à des jeux PlayStation, Xbox et Switch. Sans oublier que Devolver a conclu des exclusivités console avec Sony ou Microsoft. Je trouve ça bien mais nous devons avoir également du respect pour Steam par rapport à toute ce qu'ils ont accompli. Sans eux, rien de tout cela n'existerait.

La voix de la sagesse qui se fait entendre chez l'un des éditeurs les plus impertinents  ? C'est aussi ça, 2019.

La rédaction vous recommande