>
>
PS5 : Ray-tracing, nouvelle interface, lecteur Blu-Ray 4K, les dernières infos officielles

PS5 : Ray-tracing, nouvelle interface, lecteur Blu-Ray 4K, les dernières infos officielles

Par Romain Mahut - publié le
Image

Comme nous vous l'indiquions un peu plus tôt aujourd'hui, Sony vient de révéler des informations inédites sur la PlayStation 5. Ces précisions sur la nouvelle manette de la PS5 et sur la date de sortie de la console ne sont cependant pas les seules à avoir été diffusées par le géant de l'électronique. Ce dernier a en effet levé le voile sur plusieurs autres éléments liés à sa prochaine console.


À lire aussi : PS5 : La stratégie de Sony, "une console de niche pour les joueurs sérieux"


Comme lors de l'annonce des premières informations officielles au sujet de la PS5 plus tôt cette année, c'est le site américain Wired qui a obtenu l'exclusivité des derniers détails au sujet de la prochaine console de Sony.

À nouveau invité dans les locaux californiens de Sony Interactive Entertainment, Wired en a appris davantage au sujet de la machine mais a également eu la possibilité d'essayer des démos sur un kit de développement.

Voici ce qui ressort de cette nouvelle présentation privée :

  • Le ray-tracing ne se fera pas au niveau software. Mark Cerny, l'architecte de la PS5, parle d'une gestion de cette technologie par le processeur graphique de la PS5.
  • Le SSD rend inutile la multiplication d'un même élément (comme un lampadaire par exemple) dans les données d'un jeu afin d'accélérer sa lecture par le disque dur de la console et donc son apparition dans le jeu. Dans Marvel's Spider-Man par exemple, un élément donné pouvait être dupliqué jusqu'à 400 fois. Sur PS5, le SSD permet à la console d'accéder à l'élément recherché quasi immédiatement. Cela diminue drastiquement les temps de chargement et libère de grosses quantités d'espace sur les disques de jeu. L'espace libéré permettra par exemple de proposer des mondes plus grands ou plus détaillés, ou tout simplement de proposer des jeux moins lourds.
  • Les jeux PS5 physiques seront proposés sur des disques de 100 Go. En plus de les lire, le lecteur de la PS5 servira aussi de lecteur Blu-Ray 4K (ce que ne faisait pas la PS4 Pro). 
  • Les installations des jeux seront obligatoires. Les jeux ne seront cependant plus traités comme "un gros bloc de données." Les joueurs pourront par exemple installer uniquement la campagne solo d'un jeu qui dispose également d'un multijoueur. Ils pourront également installer les deux et ensuite décider de désinstaller le solo pour ne garder accès qu'au multijoueur.
  • L'interface de la console a été totalement transformée. Dès le menu de la console, les joueurs pourront être redirigés vers des parties spécifiques d'un titre. Un jeu multi pourra par exemple indiquer en temps réel les différentes activités et autres types de parties qui peuvent être rejoints immédiatement. Un jeu solo pourra quant à lui mettre en avant le prochain chapitre à découvrir et les bonus qui peuvent être débloqués en le terminant. L'utilisateur n'aura plus nécessairement besoin de passer par le menu principal d'un jeu (même si Mark Cerny rappelle que l'accès à ce dernier sera bien plus rapide qu'avant).
  • Le dispositif haptique dont bénéficie la manette de la PlayStation 5 permet par exemple de ressentir la surface sur laquelle un personnage court (boue, glace, etc.) ou une voiture circule. Dans une démo d'un portage de Gran Turismo Sport sur le kit de développement PS5, la manette permet de ressentir deux surface différentes simultanément lorsque la voiture roule à moitié sur la piste à moitié sur la terre par exemple. Toshi Aoki de Sony précise que les retours haptiques auraient pu être proposés sur PS4 Pro mais qu'ils se sont abstenus de le faire car cela aurait segmenté les joueurs PS4.

Reste maintenant à voir si les développeurs exploiteront à fond toutes ces nouvelles fonctionnalités. Les premiers jeux first party de Sony à paraître sur PS5 serviront de vitrine de ce que la console est capable de faire. Il serait donc logique qu'ils tirent parti de ces évolutions technologiques.

À noter pour terminer que le journaliste de Wired confirme que le kit de développement de la PlayStation 5 ressemble bel et bien aux schémas découverts l'été dernier. 

Que vous inspirent toutes ces nouvelles informations ? Vous réjouissent-elles ou vous laissent-elles de marbre ? Quel élément est le plus intéressant selon vous ? Donnez-nous votre avis dans les commentaires ci-dessous. 

La rédaction vous recommande

13 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (13)