>
>
TGS 2019 : GunGrave G.O.R.E. parle peu mais tape fort

TGS 2019 : GunGrave G.O.R.E. parle peu mais tape fort

Par Gianni Molinaro - publié le
×

À la même période en 2018, GunGrave G.O.R.E. (acronyme de Gunslinger Of REsurrection, paraît-il) se dévoilais pour la première fois. Mais qu'est-il devenu ? En attendant de l'avoir entre les mains, on peut au moins se délecter d'une cinématique percutante.


À voir aussi : TGS 2019 : New Guilty Gear dévoile un nouveau personnage dans un trailer classieux


L'univers créé par Yasuhiro Nightow, qui a, fin 2018, remué un peu avec un GunGrave VR de triste mémoire (voir notre TEST), va enfin pouvoir sortir de la tombe dans laquelle on l'avait enfermé depuis  2004 avec GunGrave : Overdose sur PS2. En attendant d'en voir plus, Iggymob et RED Entertainment partagent une vidéo de GunGrave G.O.R.E. qui a presque tout pour plaire.

On y découvre la nouvelle, Cheni Quartz Angel, tabassant à tout va des petites frappes de Hong Kong venues s'en prendre à Brandon "Beyond the Grave" Heat. Elle bouge bien, ne fait pas de détails. Mais elle a affaire à plus fort qu'elle avec le tueur à gages Bungi Kugashira. Celui-ci lui colle une dérouillée galactique. Mais n'arrive pas à finir le travail. Du coup, BG reprend son flingue et son cercueil et part défoncer tout ce qui traîne.

Et voilà le "presque" : on ne peut pas dire que les bouts de gameplay soient là pour rassurer sur les qualités techniques du jeu, qui semble s'être gouré de génération de console... Mais soyons patients.

GunGrave G.O.R.E. est prévu pour cette fin d'année sur PS4.


#TGSGameblog

TOUTES LES INFOS, BANDES-ANNONCES, IMPRESSIONS...

La rédaction vous recommande

1 commentaire
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (1)