>
>
Deadly Premonition Origins : SWERY s'excuse pour la piètre qualité du portage

Deadly Premonition Origins : SWERY s'excuse pour la piètre qualité du portage

Par Thomas Pillon - publié le
×

Parmi les quelques surprises qui auront généré leur lot de "何" interloqués de notre part lors du Nintendo Direct de jeudi dernier, l'arrivée d'une suite au passablement célèbre Deadly Premonition figure en bonne place. 


À voir aussi : TEST de RAD : Un Rogue-like post-apo qui porte mal son nom


Mais parce que peu nombreux sont les curieux à avoir véritablement expérimenté cette enquête aux accents lychiens, l'éditeur Toybox en a profité pour annoncer dans le même temps l'arrivée de Deadly Premonition Origins sur cette même Switch. Le jeu était d'ailleurs immédiatement disponible après la diffusion du Nintendo Direct en question, histoire de faire craquer leur slip aux fans de son créateur Hidetaka "SWERY" Suehiro.

Mais c'est justement ce dernier dont il est question aujourd'hui : interpellé par les joueurs sur les nombreux bugs de ce portage Switch, Swery s'est tout simplement excusé sur Twitter pour sa piètre qualité :

Je suis désolé pour le mauvais portage de Deadly Premonition Origins.

L'éditeur TOYBOX m'a confirmé qu'ils annonceraient bientôt un patch. Merci de patienter jusqu'à son arrivée. 

Un réalisateur qui s'excuse pour un travail dont il n'est pas directement responsable ? Voilà une attitude bien japonaise. L'intéressé en profite toutefois pour rappeler une évidence : il n'est nullement nécessaire de lui faire remonter les bugs de cette version :

CQFD. 

Si votre coeur est prêt à pardonner cet affront, rappelons que Deadly Premonition 2 : A Blessing in Disguise viendra nous retourner une nouvelle fois le cerveau en 2020 sur Switch, et sans doute ailleurs...

Avez-vous fait l'acquisition de Deadly Premonition Origins ? Êtes-vous satisfait de sa qualité ? Faites-nous part de vos avis flippés dans les commentaires ci-dessous.

La rédaction vous recommande

3 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (3)