>
>
Annapurna a épongé une grande partie de ses dettes, tout va bien

Annapurna a épongé une grande partie de ses dettes, tout va bien

Par Gianni Molinaro - publié le
Image

Nous en parlions au début du mois d'août, la maison-mère d'Annapurna Interactive n'était pas en grande forme financière. La faillite était proche. Mais finalement, le sauvetage a eu lieu.


À voir aussi : E3 2019 : 12 Minutes nous hype à fond, l'un des jeux du salon ?


Ce n'est pas une banquière aux allures d'Aloy et chevauchant un lion ailé qui est venue à la rescousse d'Annapurna Pictures. C'est le père de la présidente Megan Ellison, un certain Larry Ellison, homme d'affaires à la tête d'Oracle Corporation et dont la fortune est estimée à plus de 60 milliards de dollars qui est parvenu à convaincre les banques de donner un coup de pouce.

La société indépendante qui se trouvait au bord du gouffre à cause d'échecs au box-office comme Les Frères Sisters ou Vice a finalement trouvé un moyen de rembourser plus de 200 des 350 millions de dollars de dettes, selon Variety. Elle va désormais s'atteler à trouver des partenaires financiers.

Conséquence : Annapurna Interactive, filiale au nez creux qui a édité What Remains of Edith FinchAshenOuter Wilds, Telling Lies et chez qui l'on attend The Artful Escape, 12 Minutes ou encore Solar Ash Kingdom, n'est pas en danger.

Vous pouvez donc arrêter de retenir votre souffle. Mais bravo, près d'un mois, c'est une sacrée prouesse. Vous avez pu faire homologuer tout ça pour le Guinness ? Dommage.

La rédaction vous recommande

1 commentaire
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (1)