>
>
Call of Duty Modern Warfare : L'Alpha a fait parler la poudre et ça sent bon, nos impressions !

Call of Duty Modern Warfare : L'Alpha a fait parler la poudre et ça sent bon, nos impressions !

Par Rami Bououd - publié le
×

Call of Duty : Modern Warfare c'est le retour à la guerre moderne. Exit les exosquelettes, les opérateurs et leurs pouvoirs ou encore les scénari futuristes. Infinity Ward opère un retour aux sources pour le plus grand bonheur des fans.

Pour recontextualiser, cette version alpha fut exclusive à la PS4 le temps d'un week-end et ouverte à tous. Elle a permis de se faire la main sur les gunfights, la prise en main et le mode 2 vs 2. Deux modes étaient également présents : l'un nous faisait entrer dans l'arène sans arme et aux joueurs d'en trouver et ainsi terrasser les adversaires.

L'autre, dans un classicisme pur, nous lançait dans des maps où les armes sont données dès le départ. La particularité étant que ces dernières varient à plusieurs reprises durant les affrontements. Dans chacun de ces modes, la première équipe arrivée à 6 manches remportait la partie.

Une histoire de feeling !

Ces modes de jeu se basaient essentiellement sur les skills des joueurs. Exit les opérateurs avec les pouvoirs (poser une barricade, lance-grenade, katana... en bref tout ce que l'on peut retrouver dans Black Ops 4). Ici, c'est davantage basé sur la précision du shoot et sur les réflexes. 

De même, les armes ont désormais du recul et davantage de dispersions dans les tirs. Contrairement à Black Ops 4 où il est par exemple aisé de viser avec l'ICR-7 à mid ou longue distance sans être gêné par un quelconque recul. 

Ici, viser avec le Desert Eagle ou le Mk2 n'est pas facile et cela requiert un temps d'adaptation. De même pour le Sniper, où enclencher la visée s'avère assez long. Toutefois, cela devrait se résoudre dans la version finale du titre par le biais des accessoires que l'on pourra affecter sur chacune des armes. Pour en revenir très succinctement sur le sniper, celui proposé durant l'Alpha était le AX-50, arme utilisée dans l'armée britannique pour ceux qui savent.

La puissance fut au rendez-vous. Très peu de hit marker (principe de toucher un adversaire sans le tuer d'un coup) effectués. La plupart du temps les opposants trépassaient d'une seule balle. Plutôt encourageant pour les joueurs prenant le temps de temporiser et non camper, ou bien pour ceux jouant un style éclaireur agressif.

Armes à geddon

Concernant les autres armes, difficile de se faire un avis totalement définitif avec cette seule version Alpha. Ce sera bien évidemment au goût de chacun. Pour ma part, durant les différentes parties effectuées, j'ai pu remarquer que le M19 (arme de point) était très peu efficace. Elle demande un nombre de balles importantes pour venir à bout de l'ennemi. De même pour le fusil 725. Celui-ci est une arme à cartouche double muni d'une visée longue portée. Comme tout bon fusil, il est efficace à courte et à moyenne portée, mais pas à longue distance. On lui préfère allègrement le Model 680 plus maniable et plus véloce.

Bien entendu, nous n'allons pas épiloguer sur toutes les armes du jeu, mais il faut avouer que le ressenti est très bon. Les armes sont lourdes et le son est réaliste au possible. Le gameplay se rapproche de ce qui se fait du côté de la concurrence notamment avec Battlefield voire Rainbow Six : Siege avec ce mode dans une carte plutôt petite. 

Les bonnes sensations ne s'arrêtent pas avec le maniement des armes, mais s'étendent également avec le TTK (time-to-kill, le temps que l'on va mettre pour tuer un opposant). Ici, dans le cas présent, il est plutôt faible. Il faut peu de balles pour en venir à bout avec les AR, fusil à pompe, Sniper et LMG. Pour vous dire, il m'a fallut deux balles de Deagle pour venir à bout d'un adversaire et deux rafales de FAMAS pour le même effet. 

Reste à voir si le tout ne sera pas gâché par des perks à foison, des gilets pare-balle ou encore des stimulants à tire-larigot pour retrouver la vie. Mais dans cette build Alpha, ce fut plutôt encourageant.

Ça sent bon !

Pour résumer, cette mise en bouche nous a rassurés. Nous sommes entre de bonnes mains avec Infinity Ward. Cette build Alpha a permis de nous faire une idée des gunfights mais aussi de certaines mécaniques. Le titre se veut plus "réaliste". Du recul, un TTK faible, moins de hit marker et une aide à la visée un poil amoindrie. Que souhaiter de plus ? 

Bien entendu, c'est une alpha donc il faudra attendre la version "Gold" pour voir si de gros changements auront eu lieu d'ici sa sortie. Il reste toutefois encore plein de questions comme le mode 20 contre 20. Sera-t-il fun ? Les killstreaks (et non score-streaks comme sur BO 4) seront-ils à la hauteur ou bien trop cheatés ? Le calibrage des armes ? Wait & see comme dirait l'autre.

Pour mémoire, Call of Duty : Modern Warfare sortira le 25 octobre 2019 sur Xbox One, Playstation 4 et PC. Nous avons hâte de pouvoir y jouer. Et ça semble sentir bien bon !

Galerie photo Call of Duty : Modern Warfare - 10 images (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande