>
>
Loot Boxes : Microsoft, Nintendo et Sony les condamnent d'une même voix

Loot Boxes : Microsoft, Nintendo et Sony les condamnent d'une même voix

Par Thomas Pillon - publié le
Image

Alors que seuls les représentants des plus gros éditeurs semblent ostensiblement se réjouir du succès étonnamment grandissant des loot boxes, les constructeurs de consoles, de leur côté, se retrouvent petit à petit obligés de composer avec des législations locales de plus en plus hostiles. 


À voir aussi : Nintendo : Deux jeux mobiles bientôt retirés en Belgique à cause des loot boxes


Ce n'est pas faute de nous en faire régulièrement l'écho : que ce soit chez nos sages voisins belges ou de l'autre côté de l'Atlantique, les "caisses à butin" aléatoires se retrouvent depuis quelques mois dans le viseur des autorités, qui s'interrogent localement sur leur assimilation potentielle à des jeux d'argent, ces derniers étant bien évidemment interdits au mineurs. 

Face à ces levées de boucliers de plus en plus régulières, les trois principaux constructeurs du marché que sont Microsoft, Nintendo et Sony ont tous les trois choisi de parler d'une même voix, celle de Michael Warnecke, membre de l'Entertainment Software Association, chargé de représenter les éditeurs Outre-Atlantique : 

Microsoft, Nintendo et Sony ont indiqué à l'ESA leur engagement à adopter de nouvelles politiques relatives à l'utilisation de loot boxes payantes dans les jeux développés pour leurs plate-formes. Cela s'appliquera plus particulièrement aux nouveaux jeux et aux mises à jour de jeux qui ajouteraient ces fonctionnalités. 

Concrètement, les trois mousquetaires condamnent donc le caractère payant et aléatoire de cette pratique. Si les différents éditeurs étaient prêts à y mettre fin en divulguant le taux d'obtention des items contenus dans les loot boxes de n'importe quel jeu. Cette nouvelle approche serait ainsi mise en place dès l'année 2020.

Dans la foulée, une liste d'éditeurs souhaitant adopter ces nouvelles pratiques a été rendue publique par l'ESA, et mentionne ainsi Activision Blizzard, Bandai Namco Entertainment, Bethesda, Bungie, Electronic Arts, Microsoft, Nintendo, Sony Interactive Entertainment, Take-Two Interactive, Ubisoft, Warner Bros. Interactive Entertainment, et Wizards of the Coast.

Bien entendu, ce choix ne s'appliquera pour l'instant qu'au territoire américain, mais il y a fort à parier que devant les indignations constatées un peu partout sur le globe, les trois constructeurs ne soient à terme obligés de statuer une bonne fois pour toute sur les loot boxes payantes et aléatoires. 

Suite à cette déclaration commune, Nintendo et Sony ont ensuite chacun tenu à rappeler les mesures déjà mises en place sur leurs différents consoles permettant un contrôle des parents sur le temps de jeu de leur progéniture, mais également de verrouiller leur porte-monnaie numérique. 

Que pensez-vous de cette position commune des trois constructeurs de consoles ? Espérez-vous une décision similaire pour l'Europe ?? Faites-nous part de vos avis non-aléatoires dans les commentaires ci-dessous.

[Source]

La rédaction vous recommande

8 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (8)