>
>
Annapurna Interactive : L'éditeur d'Edith Finch et Outer Wilds dans la tourmente financière

Annapurna Interactive : L'éditeur d'Edith Finch et Outer Wilds dans la tourmente financière

Par Thomas Pillon - publié le
Image

Il est de ces nouvelles qui vous cueillent dès potron-minet, avec cet excès de violence qui caractérise la phase de réveil, et transforme en un claquement de doigt n'importe quel moment en parfaite réplique d'un lundi matin.


À voir aussi : Nippon Ichi Software : Le développeur n'a plus les moyens de payer ses employés


Aujourd'hui, nous apprenons en effet par l'intermédiaire du site Hollywood Reporter que la société de production Annapurna Pictures, maison-mère de l'éditeur à succès Annapurna Interactive, pourrait bientôt être déclarée en faillite, selon plusieurs sources anonymes.

Fondé en 2011 par la productrice Megan Ellison, le studio aurait enchaîné les échecs cinématographiques , et se verrait donc dans l'obligation de restructurer sa dette auprès de ses créanciers pour espérer garder la tête hors de l'eau. Hollywood Reporter a également publié une note interne signée de la main d'Ellison, qui tente de minimiser l'affaire :

Les accords de restructuration avec les institutions financières ne sont pas rares, mais le processus est généralement géré sans un braquage de projecteur. Heureusement / malheureusement, les gens aiment écrire sur ma famille et moi-même.

Indépendamment de ce qui a pu paraître dans la presse, la vérité est que nous sommes sur la voie du succès. Il y aura toujours des spéculations, de la désinformation et des critiques personnelles dans la presse - cela fait partie du métier. 

La personnalité et les méthodes de la productrice avait déjà fait parler de la société en 2018, alors que l'héritière du milliardaire Larry Ellison choisissait délibérément d'annuler un biopic en cours. À l'époque, le site Vulture disait d'elle qu'elle pouvait passer de journées de dix heures à une absence totale de trois mois, sans donner d'explications à qui que ce soit

Et si la santé financière et la viabilité d'Annapurna Pictures se retrouve menacée, des nuages noirs s'amoncellent forcément au-dessus de sa filiale éditrice de jeux vidéo, Annapurna Interactive. Le label indépendant lancé en 2016 et responsable, entre autres, de What Remains of Edith Finch, Gorogoa, Florence, Donut County, Outer Wilds, Telling Lies avait également marqué les esprits lors de la conférence Microsoft de l'E3 dernier avec un certain 12 Minutes.

Malgré le discours officiel qui se veut pour le moment rassurant, l'avenir semble plus que jamais incertain pour l'un des acteurs les plus récents mais également les plus intéressants à suivre de la scène indépendante. Annapurna Interactive n'a pour le moment pas souhaité s'exprimer sur le sujet.

La rédaction vous recommande

3 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (3)