>
>
SEGA : Des bénéfices qui explosent au premier trimestre, merci les jeux vidéo

SEGA : Des bénéfices qui explosent au premier trimestre, merci les jeux vidéo

Par Romain Mahut - publié le
Image

SEGA vient de publier ses résultats financiers pour le premier trimestre de l'année fiscale 2020. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que les choses se sont bien mieux passées cette année que l'année dernière à la même époque. Et les jeux vidéo y sont pour beaucoup.


À lire aussi : SEGA affirme qu'il ne "saturera jamais" le marché des jeux rétro


SEGA vient donc de révéler que pour la période de trois mois qui a pris fin le 30 juin dernier, il a réalisé un bénéfice d'exploitation de 3,41 milliards de yens (environ 28 millions d'euros). L'année dernière à la même époque, le groupe nippon terminait son premier trimestre avec un bénéfice d'exploitation de 935 millions de yens (environ 7,7 millions d'euros). D'une année sur l'autre, cela représente une hausse de 264,6%. 

Plus spécifiquement, la division "Entertainment Contents Business," qui réunit les jeux mobile ("Digital Games"), les jeux consoles et PC ("Packaged Games"), l'Arcade, l'Animation et les jouets, elle aussi vu son bénéfice d'exploitation exploser. Entre le Q1 2019 et le A1 2020, ce chiffre est en effet passé de 1,6 milliard de yens (environ 13 millions d'euros) à 4,9 milliards (environ 40 millions d'euros), soit une hausse de 195% portée principalement par les jeux mobile et les "packaged games."

Du côté des jeux vidéo consoles et PC, appelés "packaged games" par SEGA, les choses se passent donc plutôt bien. Si les ventes de jeux sortis avant le premier trimestre de l'année fiscale 2019 ont diminué par rapport à la même période l'année précédente, l'éditeur a globalement vendu plus de jeux qu'au cours du premier trimestre de l'année fiscale précédente. Si certains titres déjà disponibles se sont bien vendus malgré tout, cette augmentation est principalement due aux "fortes performances" des nouveaux jeux sortis pendant le premier trimestre. 

Quid du reste de l'année ?

À noter que les documents diffusés par l'éditeur japonais contiennent également ses prévisions en matière de sorties de jeux d'ici le 31 mars prochain. Et si SEGA compte commercialiser un total de 31 "packaged games," soit autant que pendant l'année fiscale 2019, il prévoit d'en commercialiser moins que l'année dernière en occident. Sur ces 31 titres, seuls 11 sont destinés à l'occident, soit 6 de moins que pendant l'année fiscale 2019. SEGA ayant déjà commercialisé 4 de ces titres, cela signifie que 7 jeux restent à paraître en occident d'ici la fin du mois de mars prochain. 

Un des documents évoque à ce propos les jeux à paraître avant la fin de l'année fiscale, toutes régions confondues. S'il n'y a aucune garantie que tous ces titres sortiront également en occident d'ici le 31 mars prochain, voici une partie de ce que SEGA compte commercialiser d'ici la fin de son année fiscale  : 

Les dates de sortie occidentales de Project Sakura Wars et Shin Yakuza n'étant pas encore connues, les joueurs américains et européens connaissent déjà quatre des sept titres que la firme au hérisson bleu vont proposer dans leur région avant la fin de l'année fiscale 2020.

D'une manière générale, SEGA est plutôt confiant en ce qui concerne les perspectives de sa division jeux vidéo. Les ventes de "packaged games" continuent d'augmenter, principalement hors du Japon, en raison des parcs installés de consoles qui continuent quant à eux de grandir. De plus, l'éditeur s'attend à ce que les perspectives commerciales de ses jeux dématérialisés s'améliorent considérablement avec l'arrivée de "nouvelles plates-formes et services." 

La rédaction vous recommande

1 commentaire
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (1)