>
>
Nintendo Switch : Des modifications hardware apportées au modèle original, les infos

Nintendo Switch : Des modifications hardware apportées au modèle original, les infos

Par Romain Mahut - publié le
Image

Nintendo a dévoilé hier la Switch Lite. De part son changement de dimensions et de fonctionnalités, la console n'a pas les mêmes composants que sa grande soeur. Mais cela ne veut pas dire que la Switch originale ne va pas subir de modifications elle non plus. En effet, Nintendo compte discrètement apporter des changements aux entrailles de sa console hybride. 


À lire aussi : Nintendo Switch : La production des deux nouveaux modèles aurait commencé


Au tout début du mois de juillet, Nintendo a soumis à la Commission fédérale de communications américaine (FCC) une "Class II Permission Change," autrement dit une demande d'autorisation de modification d'un produit déjà commercialisé sans que ces changements nécessitent une nouvelle certification complète. Et le produit concerné ici est la Nintendo Switch. 

Dans la lettre de cette demande, disponible dans notre galerie ci-dessous (et relayée par le journaliste Takashi Mochizuki), Nintendo détaille les modifications qu'il souhaite apporter à sa console sortie en 2017 (et soumise initialement à la FCC fin 2016) :

  • Changement de type de System on a Chip (circuit intégré tout-en-un qui regroupe processeur, mémoire, etc.)
  • Changement de type de mémoire flash NAND
  • Changement de la carte CPU provoqué par les changements des deux composants précédents

Les plus optimistes peuvent imaginer que ces modifications vont mener à une amélioration des capacités de la Switch en termes d'autonomie, à une limitation de ses risques de surchauffe,  à une diminution des temps de chargement, etc. 

Ces changements n'impliquent cependant pas nécessairement la mise sur le marché d'une console aux capacités accrues. Les constructeurs de consoles apportent fréquemment des modifications aux composants de leurs consoles en cours de génération sans que ces derniers ne changent les performances de la machine. Il peut par exemple être question d'améliorer la fiabilité la machine, de réduire ses coûts de production ou encore de la protéger face aux attaques de pirates. 

Sur son compte Twitter, le magazine japonais Game Lab estime par ailleurs que ces remplacements de composants réalisés par Nintendo ont pour but de supprimer les vulnérabilités actuelles de la Switch. En effet, la Switch telle qu'elle existe actuellement est la cible des hackers.

Il est également possible que Nintendo cherche à faire profiter à la Switch originale de l'optimisation de sa configuration dont profite la Switch Lite. Peu importe les raisons de ces changements, il est logique que le constructeur nippon ne les médiatise pas.

En effet, il ne veut certainement pas causer du tort aux ventes actuelles de Switch en attendant la sortie de ce modèle mis à jour. Il faudra désormais attendre de connaître la teneur exacte des modifications apportées pour savoir ce qu'elles apportent à la Switch. 

Galerie photo Nintendo Switch - 1 image (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande