>
>
Un responsable d'attaques DDoS contre des éditeurs de jeux condamné à 2 ans de prison

Un responsable d'attaques DDoS contre des éditeurs de jeux condamné à 2 ans de prison

Par Eva Martinello - publié le
Image

Le responsable d'attaques DDoS à grande échelle en 2013, contre Sony, Riot Games, Valve et Blizzard notamment, a été condamné à 27 mois de prison et 95.000$ d'amende.


À voir aussi : GTA : Un tricheur condamné à payer 150.000 dollars d'amende + d'énormes frais de justice


L'attaque DDoS remontait à 2013. Elle avait paralysé trois entités pendant un week-end : le client de Blizzard, Battlenet, celui de League of Legends, Steam et le PlayStation Network. Un représentant de Sony, John Smedley, avait annoncé l'attaque DDoS sur Twitter, et avait ensuite fait l'objet d'une menace d'attaque à la bombe dans son avion. 

En 2013, il a participé à perpétrer la "tendance" de faire des attaques DDoS au moment de Noël ; les sociétés étaient alors plus dépourvues qu'aujourd'hui face à ces attaques. 

Le responsable a été condamné à 27 mois de prison et 95 000$ de dommages et intérêts à verser aux sociétés touchées par ses attaques, selon le Parquet de Californie (sentence maximale : 10 ans de prison et 250 000$ d'amende).

Le condamné, Austin Thompson, ou "DerpTrolling" sur Twitter, a 23 ans et a dû verser l'amende à Sony pour les dégâts causés par ses attaques fin 2013. 

La rédaction vous recommande