>
>
PS5 : La stratégie de Sony, "une console de niche pour les joueurs sérieux"

PS5 : La stratégie de Sony, "une console de niche pour les joueurs sérieux"

Par Thomas Pillon - publié le
Image

Elle fait déjà se lever les foules, tourner les têtes, et produire son lot de vignettes résolument improbables : la PlayStation 5 ne possède toujours pas de nom officiel, et pourtant, on ne peut s'empêcher de parler d'elle. Alors, lorsque le Wall Street Journal en remet une couche, rien ne va plus. 


À voir aussi : Pour contrer Google, Sony se déclare prêt à acquérir des studios de développement


Le quotidien économique a très récemment assisté à une réunion stratégique où figurait notamment le directeur général de Sony Kenichiro Yoshida. Le bonhomme souhaite muscler le discours du constructeur face aux rivaux Microsoft et Google qui ont déjà annoncé les dates de sortie de leurs prochaines bête de course : qualifiant l'hypothétique PlayStation 5 de "produit de niche", Yoshida entend destiner la cinquième génération de consoles aux "joueurs sérieux". Voyez-vous ça. 

Il faut dire que la division jeu vidéo a depuis quelques années supplanté les autres branches de l'entreprise, générant un chiffre d'affaires bien supérieur à la production de long-métrages, smartphones et téléviseurs en tous genres. Forte de ses $3 milliards de bénéfices, de lourdes responsabilités pèsent sur les épaules encore floues de la PlayStation 5. 

Les graphismes avant tout ?

Et si vous vous demandiez à quel point le géant japonais se tenait prêt à tout mettre sur les performances techniques de la bête, un officiel présent mais non-cité par le Wall Street Journal explique durant la réunion en question que "les joueurs achètent une console avant tout pour ses graphismes". Allons bon. La stratégie de l'entreprise s'inscrit dans la droite lignée de la branche cinématographique, qui a cherché à contrecarrer un flux de vidéos sans précédent par de (très) grosses productions avec des super-héros qui sauvent toujours le monde. 

L'article conclue ainsi en expliquant que toute l'attention de Sony semble avant tout se diriger vers les plus gros éditeurs du marché, et tant pis pour les indépendants, qui se sentent carrément "snobés". 

Après la carton planétaire de la PlayStation 4, qui totalise un peu plus de 96 millions de machines écoulées à ce jour, Sony parviendra-t-il à se positionner correctement pour rester dans le game ? Réponse, nous l'espérons, dans quelques années. 

Que pensez-vous de la stratégie affichée de Sony ? Faites-vous partie du public visé ? Faites-nous part de vos avis de joueurs sérieux dans les commentaires ci-dessous. 

La rédaction vous recommande

169 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (169)