>
>
Pour contrer Google, Sony se déclare prêt à acquérir des studios de développement

Pour contrer Google, Sony se déclare prêt à acquérir des studios de développement

Par Thomas Pillon - publié le
Image

Les vieux schnoks du jeu vidéo que vous êtes forcément un peu ne le savent que trop bien : depuis la nuit des temps, le nerf de la guerre vidéoludique, ce sont encore et toujours les EX-CLU-SI-VI-TÉS. Alors à force de voir Microsoft la ramener en achetant à peut près tout ce qui bouge (et le reste), nous n'allions forcément pas tarder à voir Sony sortir du bois, pour en envoyer. 


À voir aussi : Sony Bend (Days Gone) recrute pour un nouveau AAA... sur PlayStation 4


Et vous l'aurez compris : nous y voilà ! C'est au cours d'une interview accordée au Nihon Keizai Shimbun que le PDG de Sony Interactive Entertainment, Jim Ryan s'est permis d'évoquer la question des exclusivités.

Mentionnant l'arrivée de nouveaux acteurs sur le marché avec un certain Google et son service de jeux Stadia, Ryan a tenu à rappeler la présence de Sony sur le marché depuis un quart de siècle : 

Nous accueillons l'arrivée de nouvelles entreprises avec beaucoup d'espoir. Sony Interactive Entertainment possède en revanche 25 ans d'expérience dans l'industrie du jeu vidéo et possède de nombreux atouts. [...] Le contenu est aujourd'hui devenu plus important que jamais

Et pour s'assurer un contenu bien juteux qui fait se lever et s'évanouir les foules (dans cet ordre), Sony considère très sérieusement de passer par la case fusions/acquisitions, afin de s'assurer du contenu plus qu'exclusif, ayant sans aucun doute en ligne de mire la future PlayStation 5. 

Faut-il donc s'attendre à une pluie de rachats en tous genres à l'instar de la démonstration de force organisée par Microsoft lors de sa conférence de l'E3 2018 ? Seul l'avenir nous le dira, chers lecteurs... 

La rédaction vous recommande

6 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (6)