>
>
Take-Two Interactive (Rockstar, 2K) : Des jeux moins longs pour des sorties moins espacées

Take-Two Interactive (Rockstar, 2K) : Des jeux moins longs pour des sorties moins espacées

Par Romain Mahut - publié le
Image

Si les jeux de sport développés et édités par Take-Two Interactive (NBA 2K, WWE 2K) sortent chaque année, les autres licences "régulières" de l'éditeur américain ont quant à elle droit à des sorties plus espacées. Cette situation va bientôt changer, pour des raisons qui ne feront certainement pas plaisir à tout le monde.


À lire aussi : Red Dead Redemption II sur PC ? Le président de Take-Two en parle


Le site GamesIndustry a récemment eu l'opportunité de s'entretenir avec Strauss Zelnick, le PDG de Take-Two Interactive. Interrogé au sujet des longues périodes qui séparent généralement les sorties de jeux (hors jeux de sport) de l'éditeur, le grand patron de l'éditeur américain affirme qu'il ne voit pas ces périodes s'allonger encore plus à l'avenir.

Il affirme à l'inverse qu'il s'attend à ce que ces délais raccourcissent "dans de nombreux cas." Mais ce changement ne devrait pas être lié à une accélération du processus de développement. Selon Strauss Zelnick, ces raccourcissements des délais seront lié à une diminution du contenu dans les jeux : 

Il est possible que, dans certains cas, les jeux soient un peu plus courts qu'ils ne l'étaient. Il est possible que la capacité à proposer du contenu de manière continue, longtemps après la sortie initiale d'un hit, implique que le jeu initial ne soit pas aussi long en termes d'heures de jeu que ce qu'il était autrefois nécessaire de proposer, dans un monde où une fois le jeu sorti les joueurs ne recevaient rien de plus.

Les DLC n'ont rien de nouveau dans l'industrie du jeu vidéo, Strauss Zelnick ne fait donc pas référence au contenu additionnel au sens traditionnel du terme. Il apparaît en revanche que la démocratisation du jeu-service va impacter à l'avenir la manière que Take-Two a de proposer ses jeux (le succès de GTA Online a certainement joué sur la vision du marché de l'éditeur). L'idée de proposer des jeux de base moins longs pour vendre du contenu supplémentaire pendant plus longtemps va certainement faire polémique. Surtout si de telles pratiquent ne changent rien au prix de vente initial des jeux. 

La rédaction vous recommande

22 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (22)