>
>
TEST de la Souris Tt eSPORTS Nemesis RGB : La souris aux douze boutons

TEST de la Souris Tt eSPORTS Nemesis RGB : La souris aux douze boutons

Par Camille Allard - publié le
×

Cette semaine, nous avons pu tester une souris du constructeur Thermaltake : la  Nemesis RGB Switch Optical qui a la particularité de proposer 12 boutons sur la tranche gauche. Est-ce vraiment utile ? C'est ce que nous allons voir ensemble, si vous le voulez bien.


À voir aussi : TEST de la souris Gaming Logitech G502 Lightspeed : Prête pour 2020


Avant toute chose et de par sa conception, sachez que cette souris est conçue pour les droitiers. Aussi bien à cause de la disposition de ces boutons que par son design général. D'un point de vu purement esthétique, cette souris est assez classique dans sa forme. Jusqu'à ce que l'on aperçoive les 8 boutons sur sa façade gauche. Elle a aussi tendance à ne pas arrondir ses angles et proposer un look plus agressif coté boutons principaux. Seul le repose-pouce est entièrement circulaire.

Un design hors norme

D'ailleurs, du point de vu de son design, la souris ne fera pas forcément l'unanimité. 8 boutons  supplémentaires c'est difficile à cacher mais pour autant le constructeur a réussi à rendre la souris agréable l'oeil. Le pari est réussi de ne pas proposer un périphérique trop hors norme, quelque chose d'un peu trop bâtard jurant un peu trop avec le reste de l'équipement de bureau comme c'est souvent le cas.  Du coté des mensurations on a du 38.89 mm x 88.5 mm x 111 mm pour un poids de 136 grammes c'est tout à fait dans la norme et en main la souris parait même légère par rapport à sa taille.

Des boutons pour les gouverner tous

Mais revenons à cette façade gauche. Celle-ci se compose en fait de 8 + 4 boutons. 4 d'entre eux peuvent rouler pour laisser place à 4 boutons supplémentaires. Et la bonne nouvelle c'est que l'ensemble demeure très ergonomique. Il n'est pas vraiment possible de cliquer par inadvertance sur un de ces boutons car l'activation nécessité un clic "appuyé". C'est presque un poil trop dur pour être utilisable de manière réactive en jeu. Difficile de trouver le juste milieu. La rangée de boutons oblige à rétracter son pouce si vous avez une petite main. Si vous avez une paluche de bûcheron, ça ne devrait pas trop vous poser de soucis. Dans l'idée, c'est une belle proposition mais difficilement utilisable sur le long terme. L'usage de ces boutons peut être utile dans un jeu pour switcher d'une arme à une autre ou dans un MMO, mais il faut prendre le temps de s'y accoutumer et faire un effort particulier. Car même après plusieurs semaines cela ne devient pas un automatisme.

Le Command Center

Pour gérer tout ceci vous pouvez utiliser le Tt eSPORTS Command Center Pro qui permet tout de même de programmer (et surtout déprogrammer) certains boutons. Il est aussi possible de varier le système de RGB comme à l'accoutumé avec ce type de logiciel. Il est aussi possible de régler le DPI (jusqu'à 12000) même si le tout peut se programmer à la volée via le bouton dédié sous la molette.

x x x x x
    EN RÉSUMÉ    
   

12 BOUTONS EN PLUS QUI NE SERVENT PAS FORCEMENT

Cette Tt eSPORTS Nemesis RGB a donc plein de bonnes idées mais de par sa conception on se retrouve bien souvent à utiliser la souris comme n'importe quelle autre sans jamais toucher aux boutons supplémentaires. C'est donc une bonne souris dans l'ensemble et qui peut être pratique pour les jeux qui réclament beaucoup de boutons. Il va toutefois falloir éduquer son esprit pour les utiliser naturellement.

   
x x x xxxx x x x
     ON A AIMÉ :    ON N'A PAS AIMÉ :    
   
  • Une glisse agréable
  • Des matériaux de bonne qualité
  • Beaucoup d'options de customisation
 
  • 12 boutons qui sont un peu "durs".
   
x x x x x
    FICHE TECHNIQUE :    
   
  • Prix : 55 euros
  • Mensurations : 8.89 mm x 88.5 mm x 111 mm
  • Poids : 136 grammes
  • Capteur : Pixart PMW-3360 : jusqu'à 12000 DPI
  • Où acheter ? : Amazon
   
         

Galerie photo - 4 images (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande

2 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (2)