>
>
Huawei : Les USA accordent un sursis de 90 jours au géant chinois, lâché par Google

Huawei : Les USA accordent un sursis de 90 jours au géant chinois, lâché par Google

Par Camille Allard - publié le
Image

L'affaire Huawei est pleine de rebondissements, mais avant d'interdire totalement les smartphones sur le territoire américain (et le fait que Google les lâchera sur les prochains smartphones via les mises à jour Android, bientôt interdites), Washington a accordé une sorte de sursis pour éviter tout problème "technique".


À voir aussi : TEST du Clavier Vulcan 100 Aimo : Un sans faute pour ROCCAT


Des millions d'américains dépendent des technologies de Huawei, qu'il s'agisse aussi bien de simples citoyens que des entreprises. Sachant cela, bannir du jour au lendemain les téléphones du territoire pourrait causer de gros problèmes techniques et d'infrastructures.

Conscient de cela, le gouvernement américain via le secrétaire du Commerce Wilbur Ross souhaite accorder un sursis de 90 jours, jusqu'au 19 août très exactement. Huawei est donc finalement autorisé à acheter des équipements à des fournisseurs américains afin de maintenir le bon fonctionnement de ses réseaux.

Google pourra donc fournir un suivi d'Android pendant 3 mois supplémentaires et cette période peut même être reconduite au besoin. Le géant chinois affirme de son coté avoir déjà pris des dispositions avant même l'annonce des sanctions officielles de la part du gouvernement US.

Il faut rappeler que la décision de Google de ne plus travailler avec Huawei fait suite à la décision prise jeudi dernier par l'administration Trump d'ajouter Huawei à une liste noire commerciale qui empêche le géant chinois à commercer avec des entreprises américaines.

Dans la guerre commerciale que se livrent américains et chinois, on se demande bien quelle sera la suite de tout cela...

La rédaction vous recommande

12 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (12)