>
>
Scalebound : Platinum ne veut pas que Microsoft soit blâmé pour l'annulation du jeu

Scalebound : Platinum ne veut pas que Microsoft soit blâmé pour l'annulation du jeu

Par Romain Mahut - publié le
Image

De son annonce en 2014 jusqu'à son annulation en 2017, Scalebound a fait couler beaucoup d'encre. Et lorsque le développement du jeu a été interrompu, de nombreuses personnes ont déterminé unilatéralement que la décision de cette annulation avait été prise par Microsoft. Plus de deux ans après les faits, PlatinumGames souhaite rétablir la vérité.


À lire aussi : Nintendo Switch : Inaba donne d'autres indices sur Bayonetta 3


Comme nous vous l'avons indiqué à plusieurs reprises, le site VGC a récemment pu se rendre dans les locaux de PlatinumGames afin de s'entretenir avec Atsushi Inaba, un des responsables du studio. Parmi les sujets abordés se trouvait l'annulation de Scalebound. Atsushi Inaba révèle qu'il n'a pas été simple pour sa société de voir Microsoft encaisser la majorité de la colère des joueurs des suites de l'annulation du jeu :

Les deux camps (Microsoft et Platinum, ndlr) ont échoué. Platinum n'a pas fait toutes les choses qu'il devait faire en tant que développeur.

Voir les joueurs se mettre en colère contre Microsoft à propos de l'annulation du jeu a été difficile à regarder pour nous. Car en réalité, lorsqu'un jeu en développement ne peut pas être commercialisé, c'est parce que les deux camps ont échoué.

Je pense qu'il y a des domaines dans lesquels nous aurions pu mieux faire les choses et je suis certain qu'il y a des domaines dans lesquels Microsoft, en tant que partenaire d'édition, aimerait avoir mieux fait les choses. Personne ne veut qu'un jeu soit annulé. [...]

Je ne peux évidemment pas rentrer dans les détails car un développeur est soumis à des règles de conduite. Nous voulons nous assurer que l'éditeur qui nous a à la base donné l'opportunité de créer un jeu ne va pas être mal traité.

Le fait est que nous n'apprécions pas de voir Microsoft essuyer le gros de la colère des fans car le développement de jeux est quelque chose de difficile et que les deux camps ont clairement tirés des leçons de cette affaire. 

Atsushi Inaba se demande par ailleurs si Scalebound n'a pas été annoncé trop tôt. Il est désormais possible de se demander pourquoi PlatinumGames n'a pas pris la parole de cette manière plus tôt. 

À noter au passage que VGC affirme que, d'après ses informations, la rumeur peu crédible d'un retour de Scalebound sur Switch apparue plus tôt cette année n'est pas vraie. 

La rédaction vous recommande

16 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (16)