>
>
PES League 2019, Saison 2 : Il est revenu, il a vu et il a (re)vaincu, "UsmaKabyle" s'offre l'Europe et jouera le Mondial !

PES League 2019, Saison 2 : Il est revenu, il a vu et il a (re)vaincu, "UsmaKabyle" s'offre l'Europe et jouera le Mondial !

Par Alix Dulac - publié le
Image

La deuxième étape majeure de la saison européenne de la PES League sur PES 2019 s'est achevée ce samedi, à Porto. Et elle a vu le retour au tout premier plan d'un des meilleurs joueurs de la planète sur la licence sportive de Konami : Walid Rachid "UsmaKabyle" Tebane, vainqueur du tournoi individuel, 24 heures après avoir raté le coche en triple avec ses partenaires de l'AS Monaco.

"Papa is back". Comme accroche de papier, on ne pouvait pas rêver mieux. Sauf qu'il faut rendre à César ce qui est à lui: elle n'est pas de nous. Déceptif hein ? Elle était toutefois trop belle pour que l'on ne l'emprunte pas à son auteur, qui a réalisé un véritable coup de maître samedi dernier à Porto.

Après trois ans d'absence de la scène PES - il avait été privé de Mondiaux en 2017 - et joueur FIFA pendant ce laps de temps - il a notamment pris part au championnat de France, l'Orange eLigue 1  - avec un parcours plutôt remarqué, Walid Rachid Tebane a de nouveau crevé l'écran, en remportant la Régionale Europe de Porto, le tout au terme d'une finale accrochée et remportée aux tirs au but aux dépens du local de l'étape, le Franco-Portugais Christopher Maduro Morais.

 

Ce dernier est passé à côté d'un grand moment de bonheur, sur ces terres, sous les yeux des membres de la cellule esportive de Boavista, le club dont il défend les couleurs dans l'eFootball.Pro League, la ligue internationale de clubs professionnels initié par le défenseur du Barça Gerard Piqué et qui connaîtra son dénouement les 18 et 19 mai prochains. Champion du monde en 2010, Christopher renoue donc avec les finales mondiales, huit ans après sa dernière qualification. Ce qui nous garantit une belle brochette de champions cet été - la date exacte et le lieu des Worlds Finals n'ont pas encore été révélés - puisqu'il y aura trois titres planétaires sur le pré : Christopher donc (2010), l'Italien Ettore "Ettorito" Giannuzzi (2011, 2018) et "UsmaKabyle" (2015-2016).

 

Christopher de retour lui aussi en Coupe du monde

Le joueur de l'AS Monaco a su rebondir lors d'un week-end qui avait mal commencé pour lui, comme pour ses autres teammates, Jérémy "RedMamba" Jaeger et Lotfi "Lotfi" Derradji. Engagés le vendredi dans le tableau co'op, les trois membres de l'ASM, pourtant favoris, n'ont pas réussi à s'extirper de la phase de poules, qui leur promettait une place en finale et donc, une qualification pour la Coupe du monde dans cette catégorie. Si l'histoire n'a pas été belle à 100 % pour Walid - auteur d'un tournoi aussi solide que remarqué en 1 vs 1 - elle l'a été totalement en revanche pour l'un des deux autres groupes français engagés en 3 vs 3.

Réduits à deux éléments, comme le FC Nantes eSport, représenté par Alexis Garraud et son frère Maxence, Kamel "Kams" El Morabet, champion de France en 2016 et son coéquipier Kilyan "Kilzyou" Faucheux, ancien joueur de PES reconverti depuis quelques temps déjà sur... Street Fighter, sont allés au bout du tableau co'op, en dominant les Italiens de Mkers en finale. Créant au passage la grosse surprise de ce week-end.

 

La France aura aussi une équipe en co'op

Initialement trois, les "QueDesSchlags" ont dû s'adapter en duo, le troisième protagoniste, Kevin "Lensois" Popielarz ayant dû déclarer forfait pour des raisons de santé. Mais ce dernier, comme l'a rappelé Kams au micro à l'issue du tournoi, est attendu avec ses coéquipiers aux Worlds.

Le rêve d'un troisième titre mondial pour UsmaKabyle, un trio reformé et peut-être gagnant dans quelques mois en PES League pour QueDesSchlags, la prochaine édition des Finales Mondiales ne manquera pas d'histoires à raconter. Et de titres à décerner... pour la France ?

La rédaction vous recommande