>
>
Test du Razer BlackWidow 2019 : Un clavier un poil trop classique

Test du Razer BlackWidow 2019 : Un clavier un poil trop classique

Par Camille Allard - publié le
×

En ce momen,t et comme vous avez peut-être pu le remarquer, les claviers sont à l'honneur dans nos colonnes. Après un brillant bilan pour le Roccat Vulcan 100 Aimo, c'est au tour du Razer BlackWidow Edition 2019 de passer sur le billard. Voilà ce qu'on en pense après plus d'un mois de pratique.


À voir aussi : Razer présente son Blade Pro 17 : Un Laptop qui a de quoi rouler des mécaniques


Razer enchaîne les sorties de produits depuis quelque temps. On retrouve parmi ceux-ci le clavier mécanique BlackWidow - qui n'a rien à voir avec l'héroïne de chez Marvel (hélas). Le constructeur a beaucoup de périphériques différent sous cette bannière, mais il s'agit du BlackWidow, tout court, sans fioriture.

Très convenu

Coté packaging, c'est une boite noire et verte aux couleurs de la marque dans laquelle on trouve donc notre nouvel ami pour plusieurs semaines. Celui-ci mesure 50 x 7,4  x 26 cm et pèse quasiment 2kgs. C'est donc un beau bébé, assez lourd en main, qui a de quoi s'imposer sur votre bureau. Le design se révèle d'une grande sobriété (si l'on désactive le système RGB sur lequel on reviendra plus tard). L'ensemble se pare d'un joli noir anthracite mais hélas entièrement en plastique sans aucune trace de métal brossé comme c'est le cas sur le haut de gamme. Le plastique possède une aspect et un touché granuleux agréable mais pas forcément des plus esthétiques.

Un clavier mécanique, oui, mais qui a eu la mauvaise idée de laisser tout un espace de renfoncement sous les touches rendant le nettoyage des plus difficiles. La poussière s'y incruste facilement et pour les plus maniaques c'est très gênant. Bref une mauvaise idée qu'il est dommage de trouver sur un modèle de ce prix (à savoir 129 euros).

Agréable pour le jeu

Concernant les switches, le constructeur a opté pour des commutateurs maison, les Razer Green, qui sont assez proches des Cherry MX Blue. Ceci a pour effet un petit cliquetis caractéristique comme sur la majorité des claviers de chez Razer. Un son agréable et relativement silencieux, un retour de touche qui accroche un peu sans mollesse : parfait pour le jeu. Coté touches, le clavier se contente de l'essentiel et on ne retrouve même pas une simple touche molette pour régler le son. Dommage. On ne peut que regretter l'absence de touche supplémentaire (encore une fois à l'égard du prix).

Comme toujours, l'utilisateur aura le loisir de modifier à souhait son clavier (du moins le régler) via le logiciel Synapse 3, qui permet notamment de créer des profils pour vos jeux (ou autres) ou encore des macros. Avec évidemment la possibilité de modifier à la volée le système d'éclairage RGB avec différents profils disponibles.

x x x x x
    EN RÉSUMÉ    
   

UN CLAVIER UN POIL TROP CLASSIQUE

Le BlackWidow est un bon clavier dans l'ensemble et il fait le travail qu'on lui demande. Mais pour un tarif de 129 euros, ça reste extrêmement classique et il existe mieux dans le même ordre de prix. Ce clavier se contente du minimum et pour une édition 2019 il ne propose finalement rien de neuf. On en attend un peu plus avec Razer.

   
x x x xxxx x x x
     ON A AIMÉ :    ON N'A PAS AIMÉ :    
   
  • Un retour de touche agréable.
  • Relativement silencieux.
 
  • Beaucoup trop classique
  • Trop de plastique
  • Se contente de l'essentiel pour les touches
   
x x x x x
    FICHE TECHNIQUE :    
   
  • Prix : 129 euros
  • Poids : 2kg
  • Taille : 50 x 7,4 x 26 cm
  • Où acheter ? : Amazon
   
         

Galerie photo - 4 images (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande