>
>
Destiny 2 : Bungie donne accès par erreur à une arme exclusive à la PS4 aux joueurs Xbox One-PC

Destiny 2 : Bungie donne accès par erreur à une arme exclusive à la PS4 aux joueurs Xbox One-PC

Par Romain Mahut - publié le
Image

Depuis le lancement du premier Destiny, un accord d'exclusivité lie Sony et Bungie (et autrefois Activision). Ce dernier fait que les joueurs PS4 ont accès en priorité à tous les contenus additionnels du jeu. Les joueurs Xbox One et PC doivent quant à eux attendre 12 mois avant de se les procurer. Une erreur a cependant brièvement rompu cet accès exclusif au DLC du jeu.


À voir aussi : Sony vante ses exclusivités PS4 dans une nouvelle vidéo, avec un absent notable


Pendant quelques heures hier, les joueurs de Destiny 2 sur Xbox One et PC ont pu se procurer l'arme Wavesplitter. À première vue, cela n'a rien d'exceptionnel. Ce qui fait de cette situation un cas à part, c'est que cette arme est pour le moment sous le coup d'une exclusivité temporaire.

À l'heure où sont écrites ces lignes, Bungie ne sait pas comment cette situation s'est produite. Le studio américain explique cependant sur son forum que les joueurs Xbox One et PC qui ont réussi à mettre la main sur ce loot ne pourront bientôt plus l'utiliser. Et ce blocage devrait durer plusieurs mois :

Nous enquêtons actuellement sur un problème qui a eu pour conséquence de permettre aux joueurs Xbox One et PC de récupérer Wavesplitter, une arme disponible en exclusivité sur PlayStation, auprès de Xûr. Nous travaillons actuellement sur un correctif à ce problème. En attendant, les joueurs Xbox et PC qui se sont procurés cette arme vont pouvoir continuer de l'utiliser. Une fois le correctif en ligne, ils l'auront toujours dans leur inventaire mais ne pourront plus l'équiper avant qu'elle n'intègre le loot exotique global en septembre 2019. En gros, les joueurs Xbox One et PC qui ont obtenu un accès anticipé à cette arme devront attendre que sa période d'exclusivité PlayStation prenne fin avant de pouvoir l'utiliser à nouveau. Bungie n'a pour l'instant pas communiqué la date de mise en ligne du correctif.

La rédaction vous recommande

5 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (5)