>
>
Epic ne veut pas de "jeux merdiques" sur son Store, son PDG tacle indirectement Steam

Epic ne veut pas de "jeux merdiques" sur son Store, son PDG tacle indirectement Steam

Par Romain Mahut - publié le
Image

Entre Valve et Epic, la guerre des stores est déclarée. En plus d'essayer de récupérer des exclusivités, les deux concurrents cherchent également à prendre le dessus via des déclarations publiques. Dans une récente interview, Tim Sweeney n'y est pas allé de main morte. 


À lire aussi : Hellink : Le visual novel qui sensibilise aux fake news arrive sur Steam


Tim Sweeney, le PDG d'Epic Games a récemment accordé une interview au sujet de l'Epic Games Store au site du magazine PC Gamer. À propos du contenu que l'éditeur américain accepte dans sa boutique virtuelle, le patron d'Epic explique qu'ils ont le même type d'exigence qu'un cinéma qui choisit les films qu'il va projeter.

S'il ne mentionne pas Steam explicitement pour décrire les types de contenus qu'ils n'accepteront pas, il fait clairement référence aux types de contenus proposés sur la plate-forme de Valve :

Nous aurons un haut standard de qualité, un haut standard qui n'accepte pas les jeux merdiques. Nous accepterons les jeux de qualité raisonnablement bonne, peu importe leur échelle, qu'il s'agisse de petits jeux indépendants ou de jeux AAA énormes. Et nous accepterons tout jusqu'à l'équivalent d'un film classifié R, autrement dit un jeu classifié M (des films ou jeux pour adultes, ndlr). Un GTA ne nous poserait aucun problème.

Mais Epic ne distribuera pas des jeux pornographiques, du bloatware (un logiciel qui utilise une quantité excessive de ressources système, ndlr), des asset flips (jeux conçus à la va-vite en utilisant des assets achetés sur des librairies en ligne), ou des trucs dont le seul but est de choquer les joueurs.

Le PC est une plate-forme ouverte. Si nous ne distribuons pas un certain contenu dans notre boutique, vous pouvez toujours atteindre les consommateurs directement. 

Au fil du temps, Valve s'est retrouvé au coeur de plusieurs polémiques causées par des jeux proposés sur Steam et jugés trop violents, racistes, sexistes ou tout simplement trop choquants. Tim Sweeney promet donc que l'Epic Games Store ne se retrouvera pas dans de telles situations.

Le PDG du groupe américain explique cependant que tous les jeux proposés ne seront pas testés avant d'être validés. Malgré cela il semble confiant qu'Epic "aura d'une manière ou d'une autre connaissance de la qualité de ce qui est soumis avant que ne soit prise la décision de le lister dans la boutique."

Malheureusement, Tim Sweeney n'a pas jugé bon de préciser les moyens employés pour faire ces vérifications.

La rédaction vous recommande

13 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (13)