>
>
Battlefield V Firestorm : On a joué au fameux mode Battle Royale et on vous dit TOUT

Battlefield V Firestorm : On a joué au fameux mode Battle Royale et on vous dit TOUT

Par Camille Allard - publié le
×

Nous avons eu l'opportunité de jouer et découvrir en avant première Battlefield V Firestorm, le mode Battle Royale qui arrive certes un peu tard mais qui a au moins le mérite d'être très plaisant à jouer, en utilisant notamment dans son intégralité les spécificités de la saga. On vous explique TOUT !

Battlefield V est tout de même sorti le 9 novembre 2018 et le mode Battle Royale n'arrive qu'au mois de mars. Un peu tard ? Très clairement oui au vu de la rude concurrence, et c'est bien dommage car le mode est très excitant car il exploite tout ce qui fait de Battlefield une saga à part entière. Classiquement,  100 joueurs sont largués au dessus d'une île. DICE en a profité pour préciser qu'il s'agit de la map la plus grande de toute l'histoire de la série et quand on connait la taille titanesque de certains environnements (notamment de Battlefield 3) on comprend bien où le studio veut en venir. Il s'agit d'une map se situant dans un environnements enneigé s'inspirant très clairement de la map Narvik se déroulant en Norvège. Ça permet d'avoir différentes conditions climatiques, et notamment une tempête de neige dans les montages pour apporter un peu de piment tout en brouillant quasi intégralement votre vision.

Purification par le feu

Le nom du mode est très évocateur puisqui'il y a effectivement une véritable tempête de feu qui est prête à s'abattre sur vous et a tout dévaster sur son passage. DICE met à profit son moteur Frostbite Engine et le fait de fonctionner à plein régime pour vous en mettre plein la vue. Le déluge de feu quand vous êtes hors de la zone est totalement apocalyptique. L'image devient sombre et rougeâtre, la fumée vous étouffe littéralement et vous empêche de discerner ce qui se passe à 30 mètres devant vous. Pour accentuer l'effet "fin du monde", tout ce qui vous entoure est systématiquement détruit. Les arbres tombent comme sous l'effet d'un souffle atomique, les bâtiments s'écroulent pour vous déloger et vous faire comprendre que la fin est super proche. Evidemment votre vie descend petit à petit pour faire monter la pression à son paroxysme et vous obliger à revenir dans la zone de jeu. Un vrai plaisir visuel et un gameplay ultra-plaisant.

Nul si découvert

Evidemment le gros point fort de Battlefield c'est son système de destruction de décors qui permet de jouer avec les environnements, de se camoufler, de faire voler en éclats la couverture de l'adversaire... Quel plaisir de pouvoir détruire à grands coups de Panzerfaust le mur d'une maison et de voir l'équipe adverse battre en retraite en plein stress. C'est le seul Battle Royale du marché qui propose cet élément et rien que pour cela, ça vaut le détour. L'autre gros point fort ce sont évidemment les véhicules ! Un véhicule spécial (un tank léger ou moyen en règle générale) apparaît dans un bunker sous terrain fermé par une lourde porte blindée. Pour l'ouvrir, deux volants de manoeuvres (grosses manivelles) sont accessible de part et d'autre de la porte.

Balade entre amis

Evidemment deux joueurs permettent d'ouvrir plus rapidement le tout. Pendant le processus une alarme de type sous-marin retentit et alerte les joueurs aux alentours qu'une équipe va prendre possession d'un véhicule. Mais pas de panique, car cela ne déstabilise pas l'équilibre du jeu puisque DICE a pensé a tout, en l'occurrence permettre de récupérer de nombreuses grenades ou armes anti-char. Au menu, on trouve également un hélicoptère. Eh oui car le tout premier hélicoptère au monde baptisé sobrement Focke-Achgelis Fa 223 Drachen fut produit en série fin 1943. C'est le seul véhicule volant du jeu et il est suffisamment rare pour en prendre soin comme la prunelle de ses yeux. En effet, traverser la carte rapidement est un atout de taille mais gare au niveau d'essence ! Celui-ci descend très rapidement et il va falloir penser à faire le plein.

Bref ce mode Battle Royale sans révolutionner le genre est un vrai petit plaisir en termes de jeu. Le coté grisant est instantané et tout est pensé pour vous faciliter la tache comme le système pour spotter les ennemis qui reprend la couleur qui est attribuée à votre personnage. Chaque joueur possède une couleur et c'est aussi simple que ça.

ON L'ATTEND... AVEC IMPATIENCE !
Le seul réel problème de ce mode est son retard par rapport à la sortie initiale du jeu ainsi que (et sûrement) son modèle économique. Sur le marché actuel où la plupart des plus fameux 'Battle Royale' sont gratuits, il est difficile d'imaginer un amateur du genre débourser 60 euros. Pour les autres en revanche (les joueurs de la saga) c'est un énorme bonus qui pourrait bien faire revenir en nombre la communauté. Une excellente idée donc mais qui arrive clairement trop tard pour avoir un impact significatif sur les ventes.

Galerie photo Battlefield V - 4 images (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande

2 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (2)