>
>
Smash Bros. : Malade, Sakurai se faisait mettre sous perfusion pour continuer de travailler

Smash Bros. : Malade, Sakurai se faisait mettre sous perfusion pour continuer de travailler

Par Romain Mahut - publié le
Image

Henri Salvador chantait ironiquement Le Travail c'est la Santé. Pour Masahiro Sakurai, il semblerait en revanche que les deux ne sont pas liés le travail prime même sur la santé. Le game designer de la série des Super Smash Bros. a en effet fait des révélations pour le moins surprenantes sur son comportement en cas de maladie. 


À lire aussi : Goku un jour dans Smash Bros. ? Sakurai a répondu, et il était catégorique


Le site japonais Nintendo Dream a récemment réalisé une interview de Masahiro Sakurai, le réalisateur de Super Smash Bros. Ultimate. Au cours de cet entretien, traduit par le site Nintendo Everything, le créateur a révélé qu'il est tombé malade plusieurs fois pendant des périodes de développement (Sakurai évoque spécifiquement des intoxications alimentaires). Et plutôt que d'aller à l'hôpital ou de prendre quelques jours pour se remettre, Masahiro Sakurai a à chaque fois préféré continuer de travailler dans des conditions pour le moins particulières : 

Question : Vous prenez quelques jours de repos quand cela vous arrive (de tomber malade) ?

Masahiro Sakurai : Non. Je me fais simplement mettre sous perfusion et je vais au travail comme si de rien n'était.

Question : Vous êtes sérieux ?

Masahiro Sakurai : Il faut croire que je travaille dur (rires). Je travaille en freelance donc je ne suis pas soumis à des horaires de travail strictes. Je pourrais venir au bureau une fois par semaine et cela serait dans les limites du pardonnable du moment que je termine le jeu. Mais à la place de ça, je m'assure de venir au travail tous les jours et de rédiger des rapports quotidiens convenables. Je travaille tout le temps mais il y a beaucoup de choses qui me font garder le moral. 

Ces déclarations ne manqueront pas de choquer un lecteur européen. Il est cependant important de garder que les Japonais n'ont pas le même rapport au travail que les européens. La présence au bureau, et plus particulièrement le temps de présence, sont en effet extrêmement importants dans le milieu du travail japonais. Cela étant dit, le cas de Masahiro Sakurai semble être extrême. 

La rédaction vous recommande

14 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (14)