>
>
PlayStation VR : Shawn Layden aurait aimé moins de câbles, l'avenir du casque évoqué

PlayStation VR : Shawn Layden aurait aimé moins de câbles, l'avenir du casque évoqué

Par Romain Mahut - publié le
Image

Avec plus de trois millions d'exemplaires vendus à travers le monde, le PlayStation VR est le casque de réalité virtuelle le plus vendu. Et à en croire Shawn Layden, Sony ne compte pas en rester là. Le PSVR n'était pas un simple one shot pour le géant japonais, mais un pari sur le long terme. 


À lire aussi : Sony aurait vendu 93.000 PS VR au cours du 2e trimestre 2018


Comme nous vous l'indiquions il y a quelques jours, Shawn Layden, le président des Sony Interactive Entertainment Worldwide Studios, a récemment accordé un entretien fleuve au magazine américain Game Informer. Au cours de cette longue interview, le cas du PlayStation VR a été abordé.

Shawn Layden se dit toujours très enthousiaste au sujet du PlayStation VR et de la réalité virtuelle et se félicite du fait que Sony ait été présent dans ce secteur dès les prémices de la réalité virtuelle grand public. Il se lamente en revanche de l'impatience des gens et affirme que le PlayStation VR est un projet avec une visée à long terme : 

Le problème est que de nos jours, les gens en attendent beaucoup mais ont un temps d'attention très court. Ils sont du genre à dire "Oh ! Le PSVR, c'est super ! Mais quand fera-t-il cette taille ?" J'essaie de remettre les choses dans leur contexte pour les gens en leur disant : "vous vous souvenez de ce téléphone Nokia rigolo qui avait cette sonnerie que tout le monde avait à l'époque ? Vous ne pouvez pas penser à ce Nokia et ensuite regarder votre smartphone actuel et vous rappeler de toutes les étapes nécessaires pour en arriver là. De la même manière, si vous pensez au PlayStation VR, personne d'entre nous ne va être capable d'imaginer ce à quoi il ressemblera dans dix ans. Mais les changements seront considérables. Vous ne pouvez pas atteindre la version 5.0 si vous ne faites pas la version 1.0. C'est comme ça. 

Shawn Layden explique qu'avec le PlayStation VR original, Sony souhaitait proposer un produit dont le concept était simple à comprendre et simple à utiliser. Pour lui, la prochaine étape est d'améliorer la qualité des jeux. Et il estime à ce sujet qu'un cap symbolique a récemment été passé et que l'on est désormais dans la deuxième génération de jeux en réalité virtuelle :

On ne peut pas jouer à Astro Bot sur une télé. Il est nécessaire d'y jouer en réalité virtuelle. Et c'est une de nos premières étapes. Lorsque nous commençons à avoir du contenu qui ne peut être réalisé qu'en réalité virtuelle, c'est là que nous réalisons qu'il y a un truc à faire. Je pense que nous sommes la plus grande plate-forme de réalité virtuelle au monde. Nous avons beaucoup appris de cette expérience. 

Shawn Layden conclut ses remarques sur le PlayStation VR en déclarant avec humour que la leçon qu'il a retenu du PlayStation VR c'est qu'il aurait été bon que le casque ait "un câble de moins." Pour les amateurs de réalité virtuelle, il est intéressant de noter que Sony ne compte pas en rester sur le premier modèle du PlayStation VR. S'il ne s'agit que d'une déduction, il ne paraît pas farfelu de penser que la PS5 recevra la prochaine évolution du PS VR. Et à en croire Shawn Layden, cette dernière sera certainement moins encombrante. 

La rédaction vous recommande

5 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (5)