>
>
Xbox Game Pass : Temps de jeu, ventes, nombre de jeux utilisés, les statistiques révélées

Xbox Game Pass : Temps de jeu, ventes, nombre de jeux utilisés, les statistiques révélées

Par Romain Mahut - publié le
Image

Le Xbox Game Pass a indéniablement été une des plus grosses nouveautés de cette génération de consoles. Et à en croire Microsoft, ce nouveau service a eu un impact positif à de nombreux niveaux, y compris sur les ventes de jeu traditionnelles.


À lire aussi : Les Microsoft Studios sont morts, vive les Xbox Game Studios


Le site du journal australien The Sydney Morning Herald a récemment eu l'opportunité de parler Xbox Game Pass avec Matt Percy, le responsable du planning du service chez Microsoft. Cet entretien a été l'occasion de découvrir plusieurs statistiques clés qui découlent de l'utilisation du Xbox Game Pass.

D'après le constructeur américain, le temps de jeu moyen augmente de 20% lorsqu'un utilisateur s'abonne au Xbox Game Pass. L'accès à un plus grand nombre de jeux a lui aussi un effet sur le comportement de l'utilisateur. En effet, l'inscription au Game Pass augmente de 40% le nombre de jeux auxquels l'utilisateur joue.

Pour les éditeurs qui décident de proposer leur jeu sur le Xbox Game Pass, les retombées en termes d'ampleur de base de joueurs sont là aussi conséquentes. Matt Percy affirme que lorsqu'un gros jeu récent arrive sur le service de Microsoft, il voit sa base de joueurs actifs doubler.

Et l'effet est encore plus important sur les anciens jeux. En moyenne, un ancien jeu qui arrive sur le Xbox Game Pass voit son nombre de joueurs actifs être multiplié par 6. Et dans les cas les plus extrêmes notés par le géant américain, ce nombre a été jusqu'à être multiplié par 32. Pour les éditeurs, cela augmente sensiblement les perspectives en matière de monétisation (un joueur qui a téléchargé un titre via le Game Pass peut être tenté de se procurer du contenu additionnel pour ce même titre).

Plus étonnant encore, le Xbox Game Pass peut être utilisé comme outil marketing par les éditeurs afin d'augmenter les ventes traditionnelles de leurs jeux. Le service de Microsoft peut par exemple servir à faire la promotion d'un jeu à venir en ajoutant de précédents épisodes de la série sur le Game Pass. Selon Matt Percy, cette stratégie a un impact clair sur les ventes. Il affirme en effet qu'en moyenne, l'ajout d'un jeu issu d'une licence spécifique au Xbox Game Pass provoque une augmentation de 25% des précommandes de l'épisode à venir de cette même licence.

Mais ce n'est pas tout, ce type d'ajout augmente également de 10% les ventes de jeux issus de cette licence. Sachant que les jeux ne restent pas définitivement dans le Xbox Game Pass, leur présence dans le service peut provoquer des actes d'achat si un joueur découvre un titre qui lui plait.

Dan Greenawalt de Turn 10 (Forza) a lui aussi été interrogé pou les besoins de cet article. Selon lui, le service de Microsoft crée un cercle vertueux. En augmentant la base d'utilisateurs actifs d'un jeu, cela crée de nouvelles opportunités pour les studios comme le développement de contenus additionnels ou de nouveaux jeux. Montrer qu'un jeu est populaire, chiffres à l'appui, est un argument de poids pour les studios et les éditeurs.

À en croire toutes ces statistiques et ces commentaires, l'expérience Xbox Game Pass semble donc être véritablement concluante. Il ne faudra donc pas être étonné si Microsoft continue de mettre l'accent sur ce service lors de l'arrivée de la prochaine génération de consoles. Cela étant dit, il faut également garder à l'esprit que Microsoft n'a pas communiqué le nombre d'abonnés au Xbox Game Pass ou le nombre d'utilisateur de tel ou tel jeu via son service. Il faudra donc attendre d'avoir plus de chiffres concrets avant de pouvoir parler d'un véritable succès commercial.

La rédaction vous recommande

13 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (13)