>
>
Oculus a voulu recruter Masahiro Sakurai (Smash Bros.), la raison de son refus dévoilée

Oculus a voulu recruter Masahiro Sakurai (Smash Bros.), la raison de son refus dévoilée

Par Romain Mahut - publié le
Image

Masahiro Sakurai est intrinsèquement lié à la licence Super Smash Bros., licence qu'il a par ailleurs créé. Depuis des années, le game designer se consacre exclusivement à la création de nouveaux épisodes de ces jeux de combat crossover de Nintendo. Mais cela ne signifie pas qu'au fil du temps, le développeur n'a pas eu des opportunités de travailler sur d'autres projets. La news du jour en est la preuve. 


À lire aussi : Goku un jour dans Smash Bros. ? Sakurai a répondu, et il était catégorique


L'insider britannique Liam Robertson vient de révéler, via une vidéo postée sur la chaîne YouTube DidYouKnowGaming, qu'en 2015, Oculus VR a contacté Masahiro Sakurai pour lui proposer de venir développer des jeux en réalité virtuelle pour l'Oculus Rift

Dans ses chroniques publiées dans les pages du magazine japonais Famitsu, Masahiro Sakurai s'était déclaré fan de la réalité virtuelle et avait exprimé son désir de développer des jeux utilisant cette technologie. 

Palmer Luckey, le co-fondateur d'Oculus VR, étant lui-même un grand fan de la série des Super Smash Bros., il s'est arrangé pour rencontrer Masahiro Sakurai afin de lui proposer de venir développer des jeux pour l'Oculus Rift. D'après la vidéo, les deux hommes se sont rencontrés autour d'un repas organisé à Tokyo le 12 avril 2015 (soit plus d'un an après le rachat d'Oculus par Facebook).

Et c'est au cours de cette rencontre que Palmer Luckey a proposé à Masahiro Sakurai de rejoindre les rangs d'Oculus. En plus de proposer un salaire confortable, l'offre d'Oculus comportait également une liberté de création totale, la liberté de créer n'importe quel jeu et la possibilité de travailler depuis le Japon.

Si les choses ne se sont pas faites, c'est parce que le public de la réalité virtuelle était trop petit pour Masahiro Sakurai. Le game designer ne souhait pas travailler sur un projet destiné à un groupe de joueurs relativement limité en nombre (d'autant plus que les titres produits auraient été exclusifs aux casques Oculus). Les discussions entre les deux hommes en sont donc restées là. 

Masahiro Sakurai a par la suite continué de vanter les mérites de la réalité virtuelle. Qui sait, peut-être finira-t-il par créer des jeux qui exploitent cette technologie lorsque cette dernière se sera démocratisée... 

La rédaction vous recommande

13 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (13)