>
>
FIFA 19 : Pourquoi la fin des loot boxes est une catastrophe... pour les joueurs belges

FIFA 19 : Pourquoi la fin des loot boxes est une catastrophe... pour les joueurs belges

Par Alix Dulac - publié le
Image

Depuis le 31 janvier, les joueurs belges n'ont plus la possibilité d'acheter des packs pour améliorer ou constituer leurs équipes sur le mode de jeu Ultimate Team de FIFA 19. Une décision de l'éditeur motivée par le pressing de la justice belge, mais qui s'avère en réalité préjudiciable pour les joueurs du plat pays.


À voir aussi : FIFA 19 renonce aux Loot Boxes en Belgique : EA monte au créneau


Si la justice belge a eu gain de cause dans la guerre qu'elle mène à EA Sports sur les loot boxes et si ce dernier affirme ne pas trop souffrir de cette décision - "l'impact de ce changement sur FIFA Ultimate Team en Belgique n'est pas significatif pour notre performance financière" a notamment affirmé l'éditeur dans son communiqué -, il y a bien une tierce partie qui va être moins heureuse de la disparition des Points FIFA et donc de la possibilité de mettre de l'argent pour obtenir des packs et upgrader efficacement son équipe FUT : les joueurs bien sûr. Et notamment les joueurs esportifs sur la simulation de football d'EA Sports.

S'ils peuvent toujours acquérir des cartes et des éléments de jeu (ainsi que des packs) via les crédits, ces derniers sont beaucoup plus longs à amasser. Vraiment plus longs, puisqu'il faudra jouer (et rejouer) pour en obtenir. Il y a bien une solution... illégale, qui consiste à passer par des sites d'achat de crédits. Mais le risque, celui de voir son accès au marché des transferts bloqué ou son équipe tout simplement suspendue, n'en vaut tout simplement pas la chandelle.

Voilà comment nos confrères belges se retrouvent en difficulté par rapport au reste de la concurrence, aussi bien en FUT Champions que lors des tournois offline de la saison, comme les fameuses et importantes FUT Champions Cup.

La solution pour remédier à ce déséquilibre ? Que cette décision soit universelle et donc, applicable et appliquée à tous les pays du monde entier qui jouent à FIFA. Ce qui n'est pas prévu - sauf incroyable retournement de situation - pour le moment.

La rédaction vous recommande

7 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (7)