>
>
GRIS : Facebook tente de s'expliquer sur la censure du trailer de Devolver

GRIS : Facebook tente de s'expliquer sur la censure du trailer de Devolver

Par Thomas Pillon - publié le
Image

Vous avez heureusement été nombreux a réagir à l'annonce de la censure d'un trailer de GRIS sur Facebook, jugé trop "sexuellement explicite", comme nous vous le rapportions plus tôt dans la semaine. Une seule voix manquait à l'appel : celle de l'entreprise de Mark Zuckerberg. 


À voir aussi : TEST de GRIS : Une fable contemplative à tomber à la renverse


Quelque peu courroucé par l'affaire, l'éditeur de la pépite espagnole Devolver Digital s'était fendu d'un tweet pour faire part de son mécontentement, rejetant les allégations de nudité formulées par le réseau social. 

Contactée par Polygon, Facebook a livré sa version des faits, expliquant que l'image citée par Devolver n'était pas responsable de la censure en question. Selon le porte-parole de l'entreprise, c'est un lien vers le compte Instagram de l'éditeur qui n'était pas conforme à la politique de Facebook.

En effet, l'autre compte "social" de Devolver laissait apparaître une image du jeu SCUM, représentant un sympathique joueur de banjo se baladant les fesses à l'air, comme vous pouvez le constater ici-même pou ad vitam aeternam dans notre galerie d'images ci-dessous. C'est donc la possibilité d'atterrir sur cette image à partir du trailer posté sur Facebook qui aura valu à GRIS de se faire dégager sans avertissement. 

À l'heure actuelle, Devolver n'a pas souhaité modifié son compte Instagram incriminé, et affiche donc une raie saillante qui ne se dégonfle pas devant la pudibonderie nord-américaine. 

Galerie photo GRIS - 1 image (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande

5 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (5)