>
>
PES League : Le double champion du monde annonce la couleur, le débrief de l'étape de Liverpool

PES League : Le double champion du monde annonce la couleur, le débrief de l'étape de Liverpool

Par Alix Dulac - publié le
Image

La première étape européenne de la PES League 2018-19 s'est tenue le week-end dernier à Liverpool. Et elle a vu le double champion du monde, l'Italien Ettore Giannuzzi, faire main basse sur les deux catégories en lice, le 1 vs 1 et le 3 vs 3.


À voir aussi : PES League : La finale régionale européenne à Liverpool est datée


 

C'est ce qui s'appelle marquer son territoire et annoncer la couleur, aussi, d'entrée de jeu. Forcément favori à sa propre succession, après son sacre tonitruant l'été dernier à Barcelone, qui l'avait vu rafler le titre mondial en individuel mais aussi en coop' (3 vs 3), Ettore Giannuzzi a de nouveau frappé fort et fait très mal à la concurrence lors de la première étape européenne de la nouvelle saison de PES League, le championnat du monde esportif sur la licence PES 2019.

 

Comme le circuit le veut depuis un an, c'est donc une compétition 2 en 1 qui s'est déroulée le week-end dernier à Liverpool, théâtre d'un des grand rendez-vous de la saison. Flanqué de son coéquipier au Celtic Glasgow et compatriote Luca Tubelli, ainsi que son ami espagnol Alex Alguacil, joueur du FC Barcelone désormais et avec qui il avait remporté le titre mondial en triple il y a quelques mois donc, "Ettorito" et sa formation "Broken Silence" ont dominé la compétition, non sans avoir connu une grosse frayeur à un quart d'heure de la fin du temps réglementaire, en poules, contre les Néerlandais formant l'équipe Demolition Machine (3-1, puis 3-3).

En finale, les trois champions du monde se sont offert le scalp de l'AS Monaco (5-1), grand favori de cette première levée continentale. Voici les tenants du titre d'ores et déjà qualifiés pour les finales mondiales et donc plus que jamais en lice pour conserver leur couronne.

 

 

"Tiomit" en demies, "Bounti" s'arrête en poules

Dans le cas d'Ettorito, le champion du monde italien aura donc ses deux couronnes à défendre. L'intéressé, véritable machine en ce début de saison, a tombé en finale l'Allemand S-Venom, de la structure esport Mkers (4-0). Ce dernier avait notamment, un peu plus tôt dans la compétition, mis fin en demi-finales aux aspirations du meilleur joueur français de la saison dernière, Jérémy "Tiomit" Bruniaux (5-2).

L'autre Tricolore engagé, "Bounti27", n'a pas passé le cut des poules, avec un seul petit point obtenu. Quant au Franco-Portugais Christopher Maduro Morais, présent grâce à sa qualification portugaise à Liverpool et champion du monde en 2010, il n'a pas réussi, lui non plus, à s'extirper de son groupe.

A noter que cette première finale européenne devait réunir les 16 meilleurs joueurs du continent. Il n'était finalement que 14 présents pour le 1 vs 1, deux d'entre eux, l'Iranien  Hassan_PES et le Turc Mucahit21 n'ayant pas pu rallier le sol anglais en raison d'une absence de visa. 

La rédaction vous recommande