>
>
Les codes source des jeux Sierra vendus à prix d'or par Al Lowe

Les codes source des jeux Sierra vendus à prix d'or par Al Lowe

Par Vincent Elmer-Haerrig - publié le
Image

Le rétrogaming est devenu pour certains une passion et une raison de collectionner des objets parfois autant chargés d'histoire que d'émotions. C'est aussi une façon de conserver le patrimoine de l'histoire d'un média qui peut être étudié depuis ses débuts. Mais entre spéculation et conservation il y a des pas que certains sont largement prêts à franchir.


À lire aussi : L'histoire du Point'n Click se précommande chez Pix'n Love, cliquez !


Al Lowe a travaillé pour Sierra sur de nombreux jeux et il est notamment l'instigateur de la série Leisure Suit Larry. Ce monsieur a eu le nez fin et a décidé de vendre des pièces rares, concernant à la fois l'histoire de Sierra et de ses jeux.

Car il a méticuleusement conservé de nombreux originaux qui sont maintenant des pièces uniques. Notamment les codes source des Leisure Suit Larry qu'il a décidé de mettre aux enchères sur Ebay. On va par exemple retrouver le code source du premier qui sera vendu au moins 8800$ à l'heure ou ces lignes sont écrites. Car les enchères vont encore durer près d'une semaine.

Dans la liste des objets vendus par Al Lowe on va également trouver une carte de fête de Noël (375$), le code source de Leisure Suite larry 2 (8400$), l'étiquette d'un disque softporn qui a inspiré l'auteur pour la création de la série (255$) et d'autres jeux moins connus mais non moins rares, Dragon's Keep (710$) et Bop a Bet extrêmement rare à 7100$. Comme pour le premier, tous les chiffres que vous voyez ici ne sont que des minima. Ils seront vendus et cela peut encore monter.

Cette démarche remet sur le tapis l'épineuse question de la conservation des oeuvres vidéo-ludiques. Faut-il avoir une institution avec des moyens capables d'assumer l'acquisition de pièces historiquement importantes pour le média ? Est-ce seulement un business ? En France, la BNF conserve plus de 15 000 titres à des fins de recherche et ce sont les associations qui font ce travail ainsi que le seul musée permanent existant dans l'hexagone ; le Pixel Museum.

Que pensez vous de cette vente ?

La rédaction vous recommande

3 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (3)