>
>
L'association des développeurs réclame des mesures aux éditeurs... pour sauver les loot boxes

L'association des développeurs réclame des mesures aux éditeurs... pour sauver les loot boxes

Par Romain Mahut - publié le
Image

La pression subie par les éditeurs de jeux au sujet des loot boxes ne semblent pas prête de retomber. L'annonce récemment faite par la Federal Trade Commission de l'ouverture d'une enquête au sujet des loot boxes a été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase et a poussé un autre organisme à réagir et à demander que des mesures soient prises. Mais pas nécessairement pour les raisons auxquelles il serait logique de penser.


À lire aussi : EA sous le coup d'une enquête du gouvernement belge pour les loot boxes de FIFA


L'International Game Developers Association (igda), en la personne de sa directrice exécutive Jen MacLean, vient d'appeler l'industrie du jeu vidéo à "adresser" sa manière d'exploiter les loot boxes "et plus particulièrement celles présentes dans des jeux auxquels jouent les enfants." 

C'est dans un message publié sur le site officiel de l'igda que cet appel a été fait. Jen MacLean ne remet pas en cause l'existence des loot boxes, qu'elle décrit comme un moyen de "varier les récompenses et de maintenir l'intérêt et l'engagement des joueurs."

Et si elle se félicite du fait que certains joueurs ont "noté" (autrement dit "compris") que les loot boxes sont "simplement des versions numériques de cartes à collectionner," le côté immersif des jeux vidéo fait que les loot boxes risquent selon elle "d'activer les lois sur les jeux de hasard." 

Pour protéger l'industrie du jeu vidéo d'interdictions pures et simples des loot boxes, et donc mettre en péril un système aux retombées financières colossales, l'igda appelle à ce que des mesures soient prises "immédiatement" :

  • Affirmer l'engagement de l'industrie du jeu vidéo à ne pas marketer les loot boxes aux enfants
  • Divulguer clairement les chances d'obtenir les différentes récompenses lorsqu'un joueur achète des loot boxes
  • Lancer une campagne de sensibilisation coordonnée afin d'accroitre la connaissance des options disponibles en matière de contrôle parental permettant de limiter convenablement la manière qu'ont les joueurs d'utiliser les jeux

Selon Jen MacLean, les éditeurs "courent un risque très réel que des gouvernements à travers le monde prennent les mesures pour eux et créent des lois significativement restrictives" en matière de récompenses aléatoires dans les jeux. Il n'est donc pas question d'une prise de conscience vis-à-vis du concept même des loot boxes, mais de la peur que ces dernières puissent être interdites. 

Reste maintenant à voir si cet appel sera entendu par les éditeurs de jeux. Il n'est en tout cas pas certain que les joueurs apprécient la tournure de ce message. 

 

La rédaction vous recommande

10 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (10)