>
>
League of Legends : L'équipe chinoise Invictus Gaming sacrée championne du monde

League of Legends : L'équipe chinoise Invictus Gaming sacrée championne du monde

Par Eva Martinello - publié le
Image

La saison 8 de League of Legends s'est officiellement achevée le samedi 3 novembre au Stade Munhak, en Corée du Sud. Les espoirs des fans européens ont été vite douchés, avec des Fnatic clairement dominés par les chinois d'Invictus Gaming, qui remporte la finale avec le score fulgurant de 3 à 0.


À voir aussi : League of Legends : Paris accueillera la finale des Worlds de 2019 ! 


C'est ce samedi 3 novembre que s'est achevé le Championnat du Monde, qui a débuté le 1er octobre dernier avec la phase de Play-In. La phase de groupes a été l'origine de nombreuses surprises. Sur la plateforme des Pick-Em, où les joueurs tentent de prédire tous les résultats du championnat, pas un seul n'est sorti gagnant cette année tellement les résultats ont été surprenants. La Corée du Sud, qui accueillait la compétition mondiale, a été la première région majeure à avoir une équipe éliminée. Seule une des trois équipes s'est qualifiée pour les playoffs : Afreeca Freecs, qui a ensuite perdu contre Cloud 9

D'un autre côté, la région pressentie comme victorieuse, la Chine, a vu son équipe favorite se faire également éliminer en groupes, RNG (Royal Never Give Up). Mais une autre équipe a porté les espoirs des chinois jusqu'en finale : Invictus Gaming, qui a affronté les européens de Fnatic dans la grande finale du tournoi. 

Malheureusement, le match a vite tourné court pour Fnatic. C'est d'ailleurs le match de finale des Worlds qui a duré le moins longtemps, toutes saisons confondues. Fnatic a décidé de jouer avec Bwipo en toplane. Elle a perdu la première partie sans réussir à prendre le moindre avantage aux chinois. La deuxième partie a été encore plus fulgurante, avec Invictus Gaming gardant l'avantage du début à la fin. Pour l'ultime game, Fnatic a fait entrer sOAZ en toplane, mais ce dernier n'a rien pu faire de toute la partie et les chinois l'ont définitivement emporté, en gagnant le titre de champions du monde. 

Cette année, la grande question était de savoir si RNG allait doubler les coréens pour ces Worlds. Mais finalement, c'est Invictus Gaming qui a su montrer la force de la région chinoise en entrant dans une nouvelle ère.

Après sept ans de domination de la Corée du Sud, 2018 marque un tournant historique sur la scène compétitive de League of Legends. Toutes les possibilités sont ouvertes pour la saison 9 : la Chine gardera-t-elle son titre de meilleure région au monde ? La Corée du Sud reviendra-t-elle sur le devant de la scène ? L'Europe ira-t-elle plus loin que cette année, en déjouant tous les pronostics ? 

La suite s'écrira l'année prochaine, avec une finale du Championnat du Monde qui se déroulera à l'AccorHotels Arena de Paris ! Et bien entendu nous y serons !

La rédaction vous recommande