>
>
Overwatch : Les ligues régionales font l'objet de changements controversés pour 2019

Overwatch : Les ligues régionales font l'objet de changements controversés pour 2019

Par Eva Martinello - publié le
Image

Depuis l'arrivée de l'Overwatch League, la scène amatrice d'Overwatch est son point noir. L'éditeur n'investit que peu dans cette scène et bloque une grande partie des opportunités pour les organisateurs de tournois mineurs. Cette direction semble se renforcer pour 2019, avec l'annonce des changements pour l'année prochaine.


À voir aussi : Overwatch League : Fl0w3r passe de l'équipe académie de New-York Excelsior à la principale 


Blizzard a fait beaucoup de bruit cette année avec le lancement de l'Overwatch League, la ligue majeure internationale avec des investissements très importants de leur côté, mais aussi de celui de toutes les organisations participantes. Alors que la saison 2 confirme le succès de la saison inaugurale, avec le prix de la place ayant augmenté et 8 nouvelles équipes, les autres compétitions sur le jeu se font très discrètes.

Tout au cours de l'année, l'éditeur a été critiqué pour son faible investissement dans les compétitions de niveau inférieur, par rapport à ceux mobilisés pour l'Overwatch League.

La toute première compétition est l'Open Division qui est ouverte à tous. Les meilleurs d'entre eux peuvent ensuite se qualifier dans les Contenders, qui constituent les ligues régionales majeures. Parmi les participants aux Contenders, on retrouve les équipes "académie" : il s'agit d'une seconde équipe pour les organisations présentes en Overwatch League, qui leur sert notamment à former des joueurs pour, éventuellement, rejoindre l'équipe majeure.

C'est sur les Contenders que Blizzard a annoncé plusieurs changements pour 2019 : 

  • Il y aura plus d'argent pour les équipes en haut du classement, moins pour celles qui seront classées plus bas.
  • Les Contenders d'Amérique du Nord se diviseront en deux ligues distinctes (à cause du grand nombre d'équipes académie, formées et financées par les équipes en Overwatch League). Il s'agira des ligues Est et Ouest.
  • Il n'y aura plus 12 équipes dans chaque ligue, mais seulement 8.
  • Les équipes académie ont automatiquement leur place dans la prochaine saison de Contenders (peu importe leur classement en saison 3).
  • La saison 3 des Contenders n'a pas encore commencé, mais les équipes participantes sont déjà déterminées. Si les équipes académie laissent de la place, les meilleures de la saison 3 seront qualifiées pour 2019
  • Les équipes ne pourront plus avoir plus de 3 joueurs qui résident en-dehors de la région concernée.
  • Il y aura 2 saisons par an au lieu de 3 (qui dureront plus longtemps).

En outre, Blizzard est en train de considérer le fait d'organiser des événements inter-régionaux, pour déterminer quelles régions dominent réellement la scène compétitive.

Ces changements sont controversés dans la communauté, déjà à cause de l'avantage qui est offert aux organisations participantes de l'Overwatch League par rapport aux structures qui n'y sont pas. Cet avantage est renforcé par la réduction du nombre d'équipes, car il y aurait moins de place pour ces mêmes organisations à cause de l'arrivée de nouvelles équipes académie. Au lieu de favoriser le niveau des joueurs, ces avantages favoriseront les moyens financiers des organisations, tout en donnant un coup aux structures hors-académie qui sont parvenues à maintenir le niveau Contenders tout au long de l'année, sans pour autant avoir été dans le haut du classement. Avec ces changements, la communauté s'inquiète de voir un écart de niveau se creuser entre les équipes tenues par des organisations en Overwatch League, par rapport aux autres.

D'un autre côté, les modifications annoncées par Blizzard visent à offrir plus de stabilité à la scène compétitive du niveau des Contenders. Sur 2018, ce sont 7 régions qui ont obtenu leur ligue majeure, avec chacune son pendant : l'Open Division, où des centaines d'équipes ont pu s'affronter. En outre, la création d'une nouvelle ligue nord-américaine répond au nombre croissant d'équipes académies dans la région et permettraient à quelques équipes hors-académies d'avoir leurs chances pour la première saison de 2019.

D'autres changements qui étaient en discussions n'ont pas été officiellement annoncés, comme le fait de supprimer les phases finales offline (donc en événements physiques) de tous les Contenders.

Une chose est sûre, d'autres changements sur le sujet sont à attendre pour 2019.

La rédaction vous recommande

1 commentaire
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (1)