>
>
FIFA 19 : "Joksan" remporte la Continental Cup à la PGW, notre débrief

FIFA 19 : "Joksan" remporte la Continental Cup à la PGW, notre débrief

Par Alix Dulac - publié le
Image

Le premier tournoi offline majeur de la saison sur FIFA 19 s'est achevé dimanche, à la Paris Games Week et rassemblait les 32 meilleurs joueurs issus de sa campagne de qualifications. C'est l'Américain "Joksan" qui a décroché le gros lot en remportant cette Continental Cup, disputée sur PS4 et qui offrait 50.000 euros de cashprize à partager.

Le vainqueur : Joksan Redona (Epsilon eSports)

A chaque saison et chaque tournoi son lot de surprise. La Continental Cup, premier Major de la saison sur FIFA 19, organisé par Sony (PlayStation) dans le cadre de son partenariat avec EA Sports et comptant pour la FIFA eWorld Cup, n'a pas échappé à la règle. Elle a vu un Américain, Joksan Redona, remporter la compétition. Non pas que ce dernier ne soit pas identifié dans le giron FIFA, puisqu'il a fait ses classes dans le circuit nord-américain, avec un titre de champion régional.

Mais dans un tournoi où le champion du monde en titre, "MsDossary" figurait, ou encore les Allemands "MoAubameyang" ou "TheStrxnger", plus expérimentés et habitués aux grandes joutes internationales, étaient présents, pas évident de sortir son nom du chapeau. C'est pourtant bien lui qui a fini par décrocher la plus grosse part des 50 000 euros de cashprize de l'épreuve (20 000 euros), 850 Pro Points et deux places pour assister à la finale de la Ligue des champions. Pour cela, "Joksan" s'est offert le scalp de trois mondialistes : le Japonais Web (en quarts de finale, 5-4 sur les deux matches), l'Allemand "MoAubameyang" (en demies, 3-0, 2-1) et son compatriote "The Strxnger" en finale (1-2, 5-4, 4-2).

 

 

La perf' : un Français s'offre le champion du monde

On espérait que cette performance le porte jusqu'au bout. Cela n'a malheureusement pas été le cas. On y reviendra. Toujours est-il que le coup de chaleur de cette Continental Cup a été réalisé par le Français Diogo Peixoto. Le joueur de la structure Nordavind (équipe esport affiliée au club de football norvégien du Valerenga) s'est offert le scalp en 8e de finale du champion du monde en titre, le Saoudien "MsDossary". La perf' est d'autant plus remarquable que le Français n'a pas encaissé le moindre but face à un joueur réputé pour  se créer une pléthore d'occasions (2-0).

Les Français : des promesses et des déceptions aussi

On va commencer par les promesses. Celle du retour au premier plan de Nathan Nayagom, dit "Sneaky". Actuellement sans club, l'ancien joueur de Lille avait réussi son parcours en phase de poules, avant de chuter sur l'Espagnol Gravesen en 8es. Un match à sa portée mais qu'il a eu toutes les peines du monde à gérer.  On en a parlé plus haut mais Diogo Peixoto s'est lui aussi illustré dans ce tournoi, en s'offrant "MsDossary". Sa route s'est en revanche arrêtée très brutalement en quarts de finale, face à "Timox", qui l'a sèchement dominé sur les deux rencontres (7-0 au score cumulé). On attendait mieux de "Maestro". Le joueur de la Team Vitality a passé sereinement le cut des poules mais s'est incliné dès les 8es de finale, face à NBD2699. Enfin le quatrième et dernier Frenchie en lice, Maxime_FIFA (sans club), n'est pas parvenu à sortir de son groupe.

Le podium

1 - Joksan Redona : 20 000 euros, 850 Pro Points
2 - The Strxnger : 10 000 euros, 400 Pro Points
3 - Timox et MoAubameyang : 4 000 euros et 315 points

La rédaction vous recommande