>
>
League of Legends : Une vague de sanctions prononcée contre plusieurs joueurs aux Worlds

League of Legends : Une vague de sanctions prononcée contre plusieurs joueurs aux Worlds

Par Eva Martinello - publié le
Image

Seize participants au Championnat du Monde de League of Legends se sont faits épingler par Riot Games à cause de leur comportement en jeu sur le serveur de Corée du Sud. Les sanctions vont d'un avertissement formel à des amendes plus ou moins conséquentes.


À voir aussi : League of Legends : La cérémonie d'ouverture et les groupes des Worlds dans quelques jours


Ce lundi 8 octobre, Riot Games a annoncé sa décision de sanctionner seize participants en tout au Championnat du Monde de League of Legends.

Le prestigieux tournoi prend place en Corée du Sud jusqu'au 3 novembre, et de nombreux joueurs s'entraînent sur les serveurs du pays depuis plusieurs jours, voire semaines. L'attitude de certains joueurs n'a pas plu aux joueurs coréens et plusieurs d'entre eux ont été signalés à de nombreuses reprises.

Pour commencer, Riot Games a décidé de donner un avertissement formel à ces 12 joueurs :

  • Jiizuke, Attila et Dreams (Vitality)
  • Perkz et Hjarnan (G2)
  • Mowgly et Comet (Afreeca Freecs)
  • Ning et Rookie (Invictus Gaming)
  • Svenskeren (Cloud 9)
  • Lodik (Gambit Esports)
  • 4LivcloveR (EDward Gaming)

Tous ces joueurs risquent une amende, voire une suspension de match s'ils continuent à avoir des écarts de comportement durant leurs parties.

En outre, pour 4 autres joueurs, les sanctions ont été plus poussées, avec une amende pour chacun, bien qu'aucun ne fasse encore l'objet d'une suspension : 

  • Diamondprox (Gambit Esports) : 1 000$ pour comportement négatif (aggravé par de précédentes sanctions dans la ligue russe)
  • TheShy (Invictus Gaming) : 1 000$ pour comportement négatif, avec feeding intentionnel et toxicité
  • iloveoov (Afreeca Freecs) : 1 500$ pour comportement négatif (aggravé par ses précédentes sanctions dans la ligue coréenne)
  • Uzi (RNG) : 2 000$ pour avoir intentionnellement perdu des parties, et ce sur un compte qui ne lui appartenait pas (acheté ou partagé).

Ces sanctions, et tout particulièrement la dernière concernant Uzi, ont soulevé une controverse dans la communauté. Alors que certains reprochent à Riot Games de ne pas être assez sévère en ne prononçant aucune suspension de match, surtout contre Uzi qui n'utilisait pas son compte, d'autres trouvent que ces décisions sont arbitraires et inutilement sévères contre les participants aux mondiaux.

Quoiqu'il en soit, les joueurs doivent désormais être irréprochables s'ils veulent éviter toute sanction pendant la compétition la plus importante de l'année.

Les mondiaux s'ouvriront officiellement ce mercredi 10 octobre avec la cérémonie d'ouverture à 9h30 !

La rédaction vous recommande

1 commentaire
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (1)