>
>
Frédérick Raynal et Atari trouvent un accord à leur vieux contentieux sur Alone in the Dark

Frédérick Raynal et Atari trouvent un accord à leur vieux contentieux sur Alone in the Dark

Par Nourdine Nini - publié le
Image

En litige avec Atari depuis 2005, concernant la licence Alone in the Dark, Frédérick Raynal son créateur, vient enfin de trouver une conclusion heureuse pour l'inventeur du survival horror.


À voir aussi : Alone in the Dark/Resident Evil : Frédérick Raynal remercie Mikami de son aveu


Le Groupe Atari annonce en effet un accord transactionnel avec Monsieur Frédérick Raynal et clôt ainsi un contentieux de près de 15 ans relatif au gameplay d'Alone in the Dark, proprité du groupe Atari. Et derrière, une histoire de gros sous en guise de dédommagement et de manque à gagner pour le créateur.

Rappelons que Frédérick Raynal, salarié du groupe Infogrames au début des années 1990, revendiquait la qualité de co-auteur de la licence du jeu Alone in the Dark. Il invoquait un "préjudice financier et moral né de la diffusion par le Groupe Atari des jeux basés sur l'univers d'Alone in the Dark et avait initié une procédure judiciaire en 2005" selon le communiqué d'Atari.

On y apprend ainsi que "sa demande initiale était de l'ordre de 17 millions d'euros, qu'il avait portée à plus de 25 millions d'euros. Atari contestait être débiteur de Monsieur Raynal, mais ce litige qui s'éternisait nuisait à l'évolution de la franchise Alone in the Dark."

Atari et Monsieur Raynal ont convenu d'un accord transactionnel aux termes duquel tous les droits de la licence Alone in the Dark, y compris le droit moral, sont la propriété d'Atari et les parties ne reconnaissent aucun tort.

"L'accord prévoit aussi le paiement par Atari à Monsieur Raynal de la somme de 358 000 euros et la remise de 39 250 actions Atari détenues en autocontrôle, à comparer à une provision de 300 000 euros figurant dans les comptes consolidés d'Atari au 31 mars 2018."

Mais ce n'est pas tout, puisque les parties ont également convenu "d'une participation de Monsieur Raynal aux profits en cas de cession de la franchise Alone in the Dark ou en cas de licence d'exploitation consentie à un tiers."

Bref, 13 ans de bataille entre les deux parties, et au final un Raynal qui a enfin gain de cause. Tout vient à point...

La rédaction vous recommande

12 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (12)