>
>
On a joué à Lord of the Rings Living Card game : Un jeu de cartes pour les gouverner tous ?

On a joué à Lord of the Rings Living Card game : Un jeu de cartes pour les gouverner tous ?

Par Vincent Elmer-Haerrig - publié le

Le Seigneur des Anneaux est une licence très importante, non seulement pour les fans (qui peuvent être impitoyables), mais également pour les développeurs de chez Fantasy Flight Interactive, qui sortent ici leur première création sur PC. The Lord of the Rings : Living Card Game est d'ailleurs encore en early acces, ce qui ne permet pas un avis définitif, mais nous renseigne déjà bien. Voici donc nos aventures contre Sauron.

Pour commencer, il est important de préciser à l'endroit des amateurs du jeu de cartes évolutif édité en boite par Fantasy Flight Games que cette version numérique n'en est pas une stricte conversion, mais elle s'inspire d'un certain nombre de ses caractéristiques. N'espérez donc pas retrouver un portage sur écran, comme d'autres classiques des jeux de société (Carcassonne arrive bientôt sur Switch). En revanche, on va retrouver certaines illustrations et les dos de carte par exemple peuvent être identiques. Un petit clin d'oeil sympathique, mais n'espérez pas prolonger l'expérience du jeu physique ici ! 

Bienvenue en Terre du Milieu

Dans le deck de 30 cartes que vous vous composerez pour jouer vos parties, vous retrouverez à peu près tout ce qui fait l'attrait du monde héroic-fantasy de Tolkien. Des héros comme Bilbo, Aragorn, Arwen ou encore Faramir, doivent faire impérativement partie de l'aventure à hauteur de trois cartes. Le reste de votre jeu comportera des cartes d'événements, d'actions, d'améliorations ou de compagnons.

Tout cela pour vous battre directement contre Sauron (rien que ça !), qui manipulera de son côté divers sbires. La progression dans les parties s'effectue sous forme de quêtes qui font elles mêmes partie d'une campagne (environ 5 quêtes pour une campagne). Il s'agit de progresser dans un scénario dont les objectifs évoluent et sont narrés de vive voix en respectant une fois encore le décor planté par Tolkien. C'est réussi, l'ambiance est belle, le jeu possède une couleur tout à fait adaptée (quelles sales bêtes ces araignées !).

Pour le moment encore strictement solo, ce scénario pourra également être vécu à deux en coopération. Il n'y a absolument jamais de compétitif, il s'agit ici de faire plaisir à la fois aux amateurs de jeux de cartes et du Seigneur des Anneaux. En revanche, il vaut mieux s'être déjà frotté à ce type de jeux, car même si le didacticiel d'introduction est assez clair, il est intégralement en anglais à ce stade du développement. L'histoire n'est pas non plus traduite,  même si une version française est au programme.

Des principes complexes

Si vous n'êtes pas rompus aux parties de cartes, il vous faudra un peu de temps pour assimiler le système de jeu. Une partie se déroule assez classiquement au tour à tour avec des cartes que vous pourrez poser en fonction du nombre de points de ressources dont vous disposez. Chaque carte (en fonction de sa puissance) va demander plus ou moins de ressources. Sur les cartes elles mêmes se trouvent trois caractéristiques majeures ; points de vie, valeur d'attaque et "volonté". Si les deux premières sont classiques la dernière mérite quelques explications.

La volonté va servir soit à augmenter une jauge de destinée, soit à atteindre certains objectifs lors d'une quête. La jauge de destinée déclenche des actions bonus bénéfiques pour votre équipe et certains objectifs (pas tous) nécessitent que vous épuisiez des cartes de Sauron pour continuer le voyage. De son côté, Sauron dispose également d'une jauge de menace augmentée par les héros que vous utiliserez (certains sont plus menaçants que d'autres) et qui lui permet à la fois d'avoir des bonus et de gagner si elle atteint 50 poins. Sachant que chaque quête est elle même divisée en plusieurs rencontres, vous ne pouvez pas prendre votre temps dans chaque combat. Il faut parfois essayer de remplir les conditions pour "voyager" et passer à un lieu suivant dans une quête.

Le système comporte quelques originalités qui rendent le jeu singulier et donc digne d'intérêt. En revanche, toutes les articulations de son système peuvent être relativement complexes et rebuteront tous ceux qui n'apprécient pas passer de longues minutes à constituer le deck parfait. D'ailleurs pour cela, il va falloir gagner de nouvelles cartes, de nouveaux héros et comme ce jeu de cartes est évolutif et gratuit, il va bien falloir aussi mettre la main à la poche.

Un pack de cartes est proposé en ce moment pour 2€, ou pour des points de valeur qui sont remportés à la fin de chaque partie. L'avenir seul pourra nous dire si le rapport investissement / temps de jeu est intéressant, mais le fait que les quêtes suivantes soient payantes annonce déjà qu'au delà des deux premières heures de jeu, il faudrait mettre la main au portefeuille. Pour le moment, la première campagne est gratuite et le contenu des packs supplémentaires n'est pas aléatoire. Au moins vous êtes sûrs de savoir pour quoi vous payez. Il est à noter que des ajustements ont déjà été réalisés, Flight Fantasy Games semble très à l'écoute de sa communauté.

ON L'ATTEND... COMME UNE GROSSE LICENCE
C'est-à-dire avec l'ambition de contenter plus les fans qui sont déjà conquis par l'univers, que les amateurs purs et durs de jeux de cartes. Pour ceux qui accrochent à l'univers, il faudra aussi estimer avec précision le coût que nécessiteront toutes les campagnes pour compléter une histoire. Quoi qu'il en soit, il n'y a que peu de risques à y jeter un coup d'oeil pour le moment. Si des packs payants sont déjà proposés pour vous faciliter la vie (le niveau est assez relevé), il est possible de s'y frotter gratuitement. Au pire, une paire d'heures de perdue.

Galerie photo - 22 images (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande

3 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (3)