>
>
TEST du Portable MSI GS65 Stealth Thin : Quand classe et finesse riment avec performances ?

TEST du Portable MSI GS65 Stealth Thin : Quand classe et finesse riment avec performances ?

Par Camille Allard - publié le

On le sait la mode des laptops gaming ultra-fins bat son plein et c'est dans ce contexte que MSI a déployé son GS65 Stealth Thin, un PC de 15,6 pouces qui se veut aussi être un petit monstre de puissance en plus de proposer une look très flatteur. Qu'en est-il réellement ?

Le GS65 est donc un laptop au format 15,6 pouces qui se destine avant tout aux gamers cherchant puissance et gain de place. Mais aussi au porte-feuille bien garni puisque la bête est tout de même vendue à partir de 1900 euros... jusqu'à 2700 euros pour les versions les plus luxueuses (la version que nous vous proposons en test ci-après). Nous reviendrons un peu plus tard sur une partie des raisons du prix dans la partie consacrée à ce que la machine embarque.

Un bel écrin noir, ma foi.

Finesse et élégance comme maîtres-mot

Au premier coup d'oeil, ce MSI est très flatteur et on peut dire que le constructeur a pensé à tout. Entièrement présenté dans un bel écrin noir, sa façade métallique est ornée d'un élégant liseré de bronze pour faire ressortir ses lignes. Épais de 2,2 cm, c'est vraiment la grande classe et un sans-faute en termes de design. Les plus pointilleux regretteront sans doute que la partie opposée au fermoir ne soit pas aussi fine et cachée que sur un MacBook, mais ce n'est qu'un détail. Pour ne rien gâcher de la fête, la bête ne pèse pas plus de 1,8 kg, un poids plume pour cette puissance qu'on oubliera très vite dans son sac à dos. Coté finitions, on aurait préféré (surtout pour le prix) des façades (coté connectique) métalliques et non un plastique qui se contente de faire dans l'imitation. Mais ça respire tout de même la robustesse et c'est donc l'essentiel.

Le choix de la connectique

Toujours coté façade, on retrouve tout ce que l'on attend d'un PC de ce prix pour les connectiques :

  • E/S Micro/casque : Oui
  • USB : 4 (1 x 3.1 Type-C / 3 x 3.1 Type-A)
  • HDMI : 1
  • DisplayPort : 1 x mini
  • RJ 45 : 1

Une fois ouvert pour la première fois on y découvre (et une fois que le laptop est allumé) un beau clavier SteelSeries avec un toucher aussi agréable que silencieux. Evidemment, le tout est entièrement customisable via le logiciel SteelSeries Engine qui permet de changer à souhait ses couleurs et de programmer différents profils selon les jeux et ses envies grâce au RGB. Si l'on devait trouver à redire coté connectique ça serait sûrement la position de la prise chargeur, pile poil à coté de la prise USB permettant d'y connecter une souris (sur la droite pour les droitiers donc). Ça ne paraît rien comme ça, mais cela peut vite devenir gênant en cas de charge, de devoir entrechoquer les câbles. C'est une véritable entrave pour les mouvements et on imagine difficilement pourquoi ce ne fut pas pensé par les ingénieurs de chez MSI. 

En comparaison d'un MacBook Pro 13 pouces.

Une Formule 1 ?

Une fois le PC allumé et après quelques minutes d'utilisation, on se rend aussi compte d'une chose. Malgré ses promesses, l'écran n'est pas d'aussi bonne facture qu'il n'y parait. Son gros point fort est son taux de rafraîchissement à 144Hz et 7ms, mais au-delà de ça, il pêche sérieusement coté luminosité (265 cd/m2). Coté contraste tout se passe bien, d'autant qu'il est possible de cadencer de manière très précise ses couleurs via l'outil MSI True Color. La grosse erreur et non des moindres est l'absence totale de G-sync (technologie maison de chez Nvidia permettant de supprimer le tearing, le déchirement de l'image). Pour un prix si élevé, cette absence est franchement décevante.

Un clavier oui, mais SteelSerie !

Composants :


Coté performances, voilà ce qu'on retrouve :

Processeur : Intel Core i7-8750H (2,20 GHz)
RAM : 32 Go
Carte graphique : NVIDIA GeForce GTX 1070 MaxQ
Espace disque total : 512 Go SSD 

Sur notre version, notre laptop embarque un Intel Core i7-8750H


Mais même avec "l'entrée de gamme" à 1900 euros, vous aurez un petit monstre sous le capot. Le tout fonctionne de paire avec 32 Go DDR4 et une GTX 1070 Max Q.

Voilà ce que l'on obtient en jeu :

Battlefield V : 110 FPS de moyenne en full ultra/1080p
The Division : 85 FPS de moyenne en full ultra/1080p

C'est sans compter le fait que le PC s'allume en 5 secondes montre en main et qu'il est prêt pour n'importe quelle utilisation.

De belles lignes...

Max-Q met le feu au PC

Dès l'apparition de la technologie Max-Q de chez Nvidia (des cartes graphiques prévues pour les portables ultra-fin mais ayant une puissance très proche des modèles classiques), les laptops gaming ultra-fins ont pris d'assaut cette technologie.

Le résultat est très bon en jeu et il est bien difficile d'y noter une quelconque différence avec une 1070 classique. Pour épauler la carte et vous assurer de temps de chargements extrêmement rapides (surtout sur des jeux comme Battlefield V), le SSD fait 512 Go (oui, c'est un peu juste). Il faudra penser à ajouter du stockage externe.

Un conseil : Ne jouez pas en été avec ce PC sur les genoux car au bout d'une heure c'est un véritable sauna. Ça chauffe beaucoup trop et DragonCenter (le logiciel MSI de gestion du PC) nous indique des température proche des 60 degrés. Ça se ressent sur les jambes mais aussi sur la batterie, 1h30 grand maximum sur Battlefield V et entre 4h et 6h pour une utilisation plus classique faite de navigation internet/vidéo/petits jeux. 

Page du constructeur : GS65 Stealth Sin

 

EN RÉSUMÉ :

Le GS65 Stealth Thin est une belle surprise. Fin, élégant et sobre, la partie design est un quasi sans-faute si ce n'est l'emplacement de la prise secteur à coté de l'USB sur la tranche droite. Véritable monstre de puissance pour son poids plume (1,8kg) et sa finesse (2,2cm), on a en face de nous un produit qui respire la robustesse et le "luxe". Hélas, on regrettera la trop faible luminosité de son écran et l'absence totale de G-sync, qui est avouons-le un vrai point noir vu le prix du PC. Coté performances en jeu, on a tout ce que l'on attend d'un laptop gaming et la GTX 1070 Max-Q, l'I7 et les 32 Go de RAM DDR4 offrent un rendu de qualité pour l'année 2018 et les quelques années à venir à n'en pas douter. Seul son prix risque d'être un (gros) frein à l'achat.

 

FICHE TECHNIQUE :

  • Prix : De 1900 à 2699 euros (septembre 2018)
  • Composants : Intel Core i7-8750H (2,20 GHz)
    32 Go
    NVIDIA GeForce GTX 1070 MaxQ
    512 Go SSD
  • Connectique : E/S Micro/casque USB x4 (1 x 3.1 Type-C / 3 x 3.1 Type-A) HDMIx1 DisplayPort 1 x mini RJ 45 1
 

Galerie photo - 8 images (cliquez pour zoomer)

Un bel écrin noir, ma foi. En comparaison d'un MacBook Pro 13 pouces. Un clavier oui, mais SteelSerie ! De belles lignes...

La rédaction vous recommande

5 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (5)