>
>
Un perfect en finale, Japon et Emirats au sommet, le récap' de l'Ultimate Fighting Arena

Un perfect en finale, Japon et Emirats au sommet, le récap' de l'Ultimate Fighting Arena

Par Alix Dulac - publié le

La deuxième édition de l'Ultimate Fighting Arena, qui s'est tenue sur trois jours aux Docks de Paris, a tenu son lot de promesses. En consacrant notamment le Japonais "Go1" sur Dragon Ball FighterZ et "AngryBird", des Emirats, sur Street Fighter V.

La première levée, en mai 2017, avait marqué les esprits. A l'époque, l'Ultimate Fighting Arena premier du nom avait fait du stade Jean Bouin, habitué à voir s'ébrouer les rugbymen du Stade Français, une véritable arène. Ou en tout cas une partie de ses loges.

Délocalisé cette fois sur les Docks de Paris, l'UFA n'a rien perdu de sa superbe ni de son retentissement. Porté par plusieurs jeux de baston - logique pour un event centré sur le versus-fighting me direz-vous -, cette édition 2018 accueillait une nouvelle fois une étape du Capcom Pro Tour sur l'incontournable Street Fighter V.

 

 

Mais pas que, puisqu'une étape du Dragon Ball FighterZ World Tour, circuit officiel esportif du jeu du même nom, était également au programme. Deux temps forts pour le prix d'un, voilà de quoi garantir une ambiance de folie pendant les trois jours de compétition. Et, comme plusieurs participants l'ont eu-mêmes confirmé sur Twitter, cet UFA 2018, organisé par WGF, aura marqué les esprits dans ce sens.

 

 

Niveau palmarès, c'est le joueur des Emirats AngryBird qui a remporté l'étape sur SFV. Cinquième en juillet dernier du tournoi Sonic Boom, à Madrid, Amjad Ashalabi, joueur de la Nasr eSports, a terminé devant "Nomi" et "Phenom", deux représentants de Nordavind (victorieuse en 3 vs 3, toujours sur SFV), une structure nordique en collaboration avec le club de football du Valerenga Oslo. Le premier Français n'est autre que notre Olivier "Luffy" Hay national, quatrième et qui échoue donc au pied du podium. Le palmarès complet est à retrouver ici.

Une finale incroyable sur DBFZ

Félicitations au joueur japonais @GO13151 qui remporte cette étape du #DragonBallFighterZ World Tour à Paris, à l' #UFA2018 !

Merci à tous les joueurs présents et aux spectateurs, et merci à @WGF_GG pour l'organisation impeccable du tournoi ! 🎉 pic.twitter.com/2XvbBsBOgG

- BANDAI NAMCO Entertainment FR (@BandaiNamcoFR) 2 septembre 2018

 

Sur Dragon Ball FighterZ, c'est le Japonais "Go1" qui l'a emporté, décrochant la boule de cristal à trois étoiles. Et ce dernier a très clairement retourné le public de cet UFA 2018. Vainqueur de l'Américain Eduardo "HookGangGod" Deno (3-0), alors que ce dernier l'avait battu un peu plus tôt dans la compétition, Goichi Kishida a pris sa revanche de façon éclatante, concluant ce tournoi avec un... perfect lors de la win finale. Un perfect avec Bardock, le père de San Goku, beaucoup, beaucoup trop fort pour Freezer. On vous invite à redécouvrir ce perfect en vidéo...

Tekken 7 (avec un duo de Français sur les deux plus hautes marches du podium), BlazBlue, Ultra Street Fighter 4, Guilty Gear Xrd REV2, The King of Fighters 98 (mais aussi le XIV), Mortal Kombat X, il y avait d'autres tournois lors de cet UFA. On vous invite à cliquer ici ici pour retrouver le palmarès complet, jeu par jeu, de l'événement. 

La rédaction vous recommande

2 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (2)