>
>
DotA 2 : Un exploit, un Français titré, le sacre d'OG en finale de The International

DotA 2 : Un exploit, un Français titré, le sacre d'OG en finale de The International

Par Alix Dulac - publié le
Image

The International, l'équivalent de la finale mondiale sur le jeu DotA 2, s'est conclu dans la nuit de samedi à dimanche, à Vancouver (Canada). Au terme d'un BO5 magistral, et d'une confrontation épique, qui aura vu la formation européenne OG triompher de l'attelage franco-chinois du PSG.LGD.

Pour qu'une compétition eSport atteigne le sommet de sa hype, il faut bien évidemment qu'elle ait son lot d'histoires à raconter. Cela tombe bien, la huitième édition de The International (TI8) - la finale mondiale du circuit esportif de DotA 2 - en avait à revendre. Et ce n'est pas sa conclusion, délivrée dans la nuit de samedi à dimanche du côté de Vancouver, qui aura tari sa source, loin de là.

L'un des tournois les plus prisés et prestigieux de l'eSport nous a délivré un véritable moment d'émotion et de passion lors de la finale entre les Européens d'OG et la structure franco-chinoise du PSG.LGD, née du rapprochement entre le PSG eSports et la formation asiatique précédemment citée. Echaudé par son passage calamiteux sur League of Legends un an plus tôt, le club de la capitale avait l'occasion - un an plus tard donc - de s'offrir une revanche éclatante sur un autre MOBA tout aussi incontournable de l'eSport, porté aux nues en Asie, en Amérique du Nord et dans les pays de l'Est, moins en France malheureusement.

 

 

La France, tiens. Représentée par le PSG donc, elle avait aussi son propre représentant au sein d'OG eSports, Sébastien "7ckngMad" Debs. Celui qui a défendu les couleurs de la structure en tant que coach en 2016 à The International est repassé derrière le clavier cette année, avec la ferme intention de placer OG, au terme d'une saison chaotique, sur le toit du monde, lui qui était ce week-end le premier Français de l'histoire à se hisser à un tel niveau de compétition sur le jeu de Valve. De toutes ces histoires, c'est bien celle-ci qui a trouvé une conclusion heureuse, au terme d'une finale qui restera dans les annales du jeu et très probablement, de la scène esportive.

Le PSG n'a pas tout perdu

DotA 2 a beau ne pas être accessible et compréhensible aux néophytes, donc facilement perceptible pour le grand public, il n'en demeure pas moins que le BO5 livré entre le PSG.LGD et OG a su électriser les viewers et le public de Vancouver. Reversé en finale du Loser Bracket par... OG la veille, le club de la capitale s'est hissé en grande finale en dominant les Américains d'Evil Geniuses, pour des retrouvailles attendues. Après une première game perdue, PSG.LGD a passé la seconde, prenant l'avantage (2-1) et s'offrant une balle de match. Mais il était dit qu'OG, passé par la case "dernière chance" pour arracher son billet pour le TI8, n'allait pas céder aussi facilement.

 

 

Une heure de jeu et les Européens égalisaient dans le game 4, avant de résister aux Parisiens et de les déborder lors de l'ultime partie. Si Paris, en quelques mois seulement, a d'ores et déjà réussi son pari sur DotA 2 avec deux Majors dans la poche (Epicenter et MDL Changsha) et une finale de The International perdue sur le fil (2-3), OG s'est offert un succès de prestige, avec un cashprize monstrueux (11 millions de dollars pour l'équipe gagnante). De quoi donner l'eau à la bouche pour l'édition 2019 de TI, qui se déroulera l'année prochaine en Chine, comme l'ont annoncé les organisateurs.

La rédaction vous recommande

2 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (2)