>
>
Gamescom : Chez Asmodee Digital, on a vu des jeux servis sur un plateau

Gamescom : Chez Asmodee Digital, on a vu des jeux servis sur un plateau

Par Vincent Elmer-Haerrig - publié le

A côté de nos jeux vidéo classiques existe désormais tout un marché qu'il serait idiot de négliger. Tout d'abord parce que le jeu vidéo n'est pas réduit qu'à une seule pratique et ensuite parce que son poids économique est très loin d'être négligeable. Après avoir conquis les plateformes mobiles, Asmodee Digital s'attaque aux supports plus classiques comme nous avons pu le découvrir à la Gamescom.

Asmodee, c'est un éditeur que tout le monde connait, parfois même sans le savoir. La société est française et elle existe depuis 1986. Derrière ce nom se trouvent des jeux comme Jungle Speed, Times Up, 7 Wonders ou encore les aventuriers du rail et... Pokémon. La conversion de certains de ces titres sur les appareils mobiles Androïd ou iOS a déjà remporté un franc succès et on les retrouve très régulièrement dans le top 10 des applications les plus vendues.

De plus, il ne faut pas oublier qu'Asmodee est désormais presque aussi puissant que le démon de la luxure du même nom. L'éditeur a phagocyté ses concurrents sur un plan mondial et se trouve désormais derrière des marques comme Fantasy Flight Games qui détient les licences Star Wars et le Seigneur des Anneaux. Autant dire qu'on est en face d'un éditeur type Activision Blizzard ou EA... Sous le nom d'Asmodée Digital, ce sont déjà 43 jeux qui sont sortis.

Carcassonne, le grand classique arrive sur Switch

Presque aussi classique que le Monopoly pour ceux qui apprécient les jeux de plateau, Carcassonne va désormais se décliner sur Switch. Les versions Steam, androïd et iOS ont remporté un succès conséquent avec plusieurs centaines de milliers de téléchargements. Une notoriété mondiale, les versions boîte s'étant écoulées à plus de 10 millions d'unités, le potentiel est énorme.

C'est la première aventure sur Switch pour Asmodee et si elle ne représente pas un défi majeur sur un plan technique, l'éditeur souhaite toucher aussi bien la frange des habitués (qui savent où ils mettent les mains), que les jeunes joueurs non encore initiés au jeu de plateau. Un didacticiel pas à pas est donc implémenté et c'est sur l'ergonomie que le travail de design sera primordial. Carcassonne sera jouable à 6 en local avec des IA ou entre humains sur la même machine. Anecdote amusante relatée par Philippe Dao (directeur marketing), qui nous a présenté les jeux, Nintendo conseille vivement aux développeurs de proposer des titres jouables en réseau local sur des Switch. Évidement, plus il peut y avoir de joueurs, plus les Switch seront vendues...

S'il faut jouer sur la même console, on pourra en revanche rencontrer d'autres joueurs des diverses plateformes. Nintendo n'est pas Sony et si la Switch est une machine conviviale, Carcassonne pourra se pratiquer avec ceux qui possèdent le soft sur smartphones ou sur PC. Après une mise à jour prévue à la suite de la sortie, ces fonctionnalités réseau seront effectives. De ce que nous avons pu constater pendant la présentation à la Gamescom, le jeu est propre et tout à fait aussi ergonomique que ses homologues sur écrans tactiles.

Sans doute proposé dans une fourchette de prix oscillant entre 15 et 20€, Carcassonne doit arriver sur la plateforme de téléchargement de la Switch cet hiver. La bonne nouvelle, c'est que les extensions majeures du jeu seront gratuites, même si d'autres DLC payants sont prévus.

Un jeu pour les rassembler tous

On l'a dit un peu plus haut, Fantasy Flight Games se trouve dans la galaxie des marques que possède désormais le groupe Asmodee. Outre la licence Star Wars, c'est aussi Le Seigneur des Anneaux qui permet à la filiale digitale (Fantasy Flight Interactive) de sortir son premier jeu sur Steam. Inspiré du jeu de cartes éponyme que l'on trouve en magasins, The Lord of the Rings Living Card Game tentera de se démarquer des jeux de cartes gratuits avec un système qui mise avant tout sur la coopération et une progression scénarisée.

On joue contre Sauron lui même et il n'y a jamais de compétition directe entre les joueurs. Chaque séquence se décline en quêtes, elles mêmes divisées en plusieurs sous missions. Le système de financement repose sur l'achat de packs et de cartes supplémentaires pour se constituer un deck idéal. Comme d'habitude, il est promis que le jeu pourra être terminé sans débourser le moindre centime. Mais de nouvelles quêtes seront aussi payantes.

Les systèmes de jeu présentés à la Gamescom étaient intéressants, notamment avec une barre de menace qui progresse inexorablement. Pas de tour par tour, il faut donc réfléchir rapidement et sans hésitation. L'Early Access arrive très bientôt sur Steam puisqu'il sera téléchargeable à partir de ce mardi 28 août.

Les revenus générés par la branche digitale d'Asmodee ne représenteraient pour le moment que 10% de son chiffre d'affaire global (un peu moins de 36 millions d'euros). Mais tout cela va évoluer et il est à parier que vous allez entendre parler d'Asmodee Digital dans les mois et les années qui viennent.

ON LES ATTEND... POUR LA CULTURE

Il n'y aura pas de révolution et Carcassonne ne sera qu'un portage sans doute très rentable par rapport à l'investissement nécessaire. Le Seigneur des Anneaux : le jeu de cartes évolutif, sera également téléchargé par de nombreux fans, puisqu'il ne coûtera rien de l'essayer. Mais, nous serons prévenus et vous aussi, lorsqu'Asmodee se sera installé plus durablement sur nos consoles de jeu et pas seulement sur nos smartphones.


UTILISEZ LE HASHTAG #GCGAMEBLOG
POUR SUIVRE LA GAMESCOM AVEC NOUS!

TOUTES LES INFOS DE LA GAMESCOM 2018


La rédaction vous recommande