>
>
Gamescom : On a joué à Toki, des sensations authentiques pour un plaisir renouvelé

Gamescom : On a joué à Toki, des sensations authentiques pour un plaisir renouvelé

Par Vincent Elmer-Haerrig - publié le
Image

Après l'annonce du collector qui a fait saliver notre Plume national, voici que nous avons pu mettre la main sur ce remake d'un grand classique des salles d'arcade. Premières impressions conformes à l'original et c'est une bonne nouvelle.

Toki n'est pas un remake comme les autres. Principalement parce qu'il est retravaillé par ceux-là même qui avaient porté le jeu original sur Amiga et Atari ST sous la bannière Ocean. Un projet qui a connu quelques péripéties avant d'être enfin confirmé sur Switch.

Restauration de qualité

Ce sont en effet Philippe Dessoly et Pierre Adane qui ont remis les mains dans le cambouis pour offrir cette version disposant de graphismes HD entièrement revus. Dès les premières minutes, une filiation connue fait surface lorsque qu'il faut apprécier la qualité de l'animation : Il y a un je ne sais quoi de Metal Slug la dedans. Tout est fluide, cohérent et surtout raccord avec l'état de l'art (2D) en 2018. L'autre pensée qui arrive est évidement pour Wonder Boy : The Dragon's Trap qui a bénéficié d'une métamorphose similaire chez DotEmu.

Et ressenti sympathique

Tout comme pour ce dernier, les sensations manette en main sont conformes à l'original. Le retour à ce gameplay légèrement assoupli (on peut tirer en diagonale) se fait cependant avec quelques douleurs. C'est qu'on a plus forcément l'habitude d'une difficulté aussi élevée. Mais les réflexes reviennent rapidement. Un petit bonheur, alors que le jeu aurait pu ne jamais sortir sans l'aide de Microïds, qui a récupéré un projet en berne depuis 2016. Lorsque l'on sait que Philippe Dessoly en avait profité pour travailler en parallèle sur un remake de Mr. Nutz, nous vous laissons deviner quel pourrait être le prochain titre à être annoncé.

Nous avons eu la chance d'y jouer sur une mini borne d'arcade en bois et non en carton comme on aurait pu s'y attendre. Un objet très bien pensé (en plus d'être joli), qui fait partie des avantages d'un pack collector qui sera proposé à 49,99€ pour sa sortie . En attendant un test en bonne et due forme, les premières impressions sur Toki sont tout fait rassurantes.

ON L'ATTEND... AVEC SÉRÉNITÉ ET NOSTALGIE

C'est certain, Toki ne va pas renverser la table du monde du jeu vidéo. Mais on ne peut qu'être sereins lorsque c'est le père même d'un rejeton aussi classique que Toki qui se charge de lui redonner un coup de jeune. Le gameplay est strictement fidèle à son aîné et il faudra accepter le "die and retry" pour tirer ensuite plaisir des parties. Il reste à vérifier tout cela à sa sortie prévue pour le 22 novembre sur Switch.


UTILISEZ LE HASHTAG #GCGAMEBLOG
POUR SUIVRE LA GAMESCOM AVEC NOUS!

TOUTES LES INFOS DE LA GAMESCOM 2018


Galerie photo - 7 images (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande

4 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (4)