>
>
PGI 2018 : Un plan sur 5 ans pour l'eSport sur PUBG

PGI 2018 : Un plan sur 5 ans pour l'eSport sur PUBG

Par Eva Martinello - publié le
Image

Le 24 juillet, PUBG a tenu une conférence de presse la veille du lancement du PUBG Global Invitational, le tournoi international de l'année pour le jeu.


À voir aussi : PUBG : Tournoi caritatif à Berlin, 1 million $ et une pluie de stars


Une meilleure expérience pour les joueurs

La conférence de presse du 24 juillet a précédé les différents tournois qui auront lieu sur cinq jours en tout avec le tournoi FPS (vue à la première personne), le TPS (vue à la troisième personne) et le tournoi de charité avec des streamers. La première partie de la conférence a été présentée par le CEO de PUBG Corp., Chang Ham Kim. Ce dernier a annoncé que les développeurs travaillaient sur le long-terme pour l'eSport sur PUBG, plus précisément sur les 5 années à venir.

Les priorités du jeu sont clairement portées sur la scène compétitive. Selon le Directeur, "nous avons essayé des choses cette année. L'année prochaine, nous nous concentrerons sur la création d'une Pro League dans quatre régions, qui conduira à des Championnats du Monde pour terminer."

La scène va donc suivre le modèle dominant avec une ligue officielle. Mais les éditeurs sont allés plus loin et n'ignorent pas la scène amatrice, qu'ils estiment être la graine du vivier de joueurs compétitifs. Ainsi, les organisateurs de tournois auront la liberté d'organiser des compétitions à bas niveau, que ce soit dans les écoles, en LAN ou dans des cyber-cafés ; on ne sait pas encore si PUBG viendra en aide à la création de telles compétitions ni dans quelle mesure. Ensuite, par un système classique de relégations, les meilleurs parviendront à se qualifier en Pro League puis aux Worlds, et vice-versa ; d'une saison à l'autre, elles pourront perdre leur place.

En outre, les joueurs et les équipes devraient avoir plus de revenus via les classiques cashprizes, mais aussi le merchandising et enfin, un contenu dans le jeu brandé par équipes. Les joueurs qui achèteront du contenu pour leur équipe préférée donneront une partie de leur argent directement à l'équipe en question. Ce système a été implémenté au PUBG Global Invitational en tant que test. 

Des nouveautés pour les spectateurs

Mais ce n'est pas la seule nouveauté à l'occasion du tournoi berlinois : un nouveau mode spectateur fera également son entrée avec des modifications drastiques. Pour commencer, un API en temps-réel sera instauré, l'interface utilisateur sera améliorée (UI) et enfin, le système de l'observateur sera plus performant pour savoir sur quels joueurs se focaliser.

Pour terminer, un système expérimental sera également intégré : le tournoi ne sera pas seulement une diffusion principale, mais elle sera plurale. En plus de la diffusion en direct principale, les joueurs pourront choisir le point de vue de leurs équipes préférées qui seront commentées dans le langage correspondant à la région. Même si l'objectif est d'avoir cette option pour chaque équipe, le PGI aura un nombre de streams secondaires plus réduit.

Les streamers auront également la liberté de diffuser les matches et de les commenter à leur guise... pour plus de détails, le livetweet de la conférence se trouve ci-dessous.

 

Le tournoi commence aujourd'hui 25 juillet avec le pré-show à 16 h00 !

 

La rédaction vous recommande